Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

homosexualité

  • La ligne droite, Hubert et Marie Caillou

    Pin it!

    lalignedroite.jpg

    ©Glénat septembre 2013, Marie Caillou et Hubert

    One-shot bouleversant, délicat et frontal, ou la trajectoire pure et cruelle d'un garçon qui aimait les garçons

    "Hadrien vit dans un petit village au fin fond de la Bretagne. Étouffé par sa mère castratrice et l’éducation stricte de son école religieuse, il se réfugie dans les livres. Ce tempérament solitaire, ainsi que la petitesse d’esprit de son village empêchent Hadrien de s’épanouir et de profiter de sa jeunesse. Il ne se sent pas à sa place. Malgré tout, il va commencer à fréquenter Jérémie, le bellâtre du lycée, avec lequel il partage finalement beaucoup de points communs. Cette complicité entre eux va progressivement donner naissance à des sentiments de plus en plus forts."


    ©Glénat septembre 2013, Marie Caillou et Hubert

    Un format italien, un graphisme rigide et rétro par sa ligne claire au service d'un texte fort. Rigide comme le milieu conservateur qui rejette la différence d'Hadrien. Les sentiments lumineux du jeune garçon ne peuvent grandir dans la sombre incompréhension qui l'entoure et la chute est inexorablement dramatique. Sa souffrance et son impuissance sont aussi vibrantes que les glaciales tonalités bleu et roses délavées de cet album poétique et sensible. Des raccourcis manichéens et une certaine simplicité teintent la mécanique de l'histoire, mais dénonçant bien la persistance quelque soit l'époque et le lieu de l'incompréhension de l'homosexualité quand l'entourage garde des œillères et que la famille ne soutient pas.

    J'ai été surprise par le dessin dans les premières planches mais j'ai ensuite reconnu que cette ambiance figée collait bien au cadre. Le texte est parfois en retrait par rapport aux dessins qui portent à eux seuls ce sujet délicat. L'intrigue m'a émue, malmenée et attristée à la fin. La solitude et le désespoir d'Hadrien sont une torture. (non, pas de revirement salvateur de dernière minute). Une juste façon d'aborder la thématique de l'homosexualité, à compléter par d'autres pour ne pas tomber dans le pessimisme radical.

    Attention, histoire puissante qui peut chavirer !

     Le site de Marie Caillou

    Des interview audio du scénariste Hubert sur expressbd


    ©Marie Caillou

    blog littérature jeunesse, blog livres

  • Rouge Tagada, de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

    Pin it!

    rougetagada.jpg

    © Gulf stream éditeur janvier 2013, Charlotte Bousquet / Stéphanie Rubini


    Roman graphique fin et gourmand sur l'éveil des sentiments amoureux et l'homosexualité

     Rouge Tagada – Éditions Gulfstream

    © Gulf stream éditeur janvier 2013, Charlotte Bousquet / Stéphanie Rubini

    "Elle était dans ma classe. Quatrième D. D comme déconne, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi. Il y avait tout ça, chez nous. Des pimbêches qui riaient trop fort, des timides, des bébés sages, des filles toutes fières de se comporter en femmes et des garçons qui ne savaient plus comment fonctionnaient leurs mains ni leurs pieds. Il y avait aussi les Jade et les Benjamin, les bons copains toujours là en cas de coup de blues à la récré, toujours prêts à refaire le monde et jouer aux cancres au lieu d’aller en perm.

    Mais il n’y avait qu’une Layla."

    Trois temps pour un récit au ton juste et délicat. Les émotions sont retranscrites avec force et sensibilité. Le désir, l'espoir, la déception et les questionnements se répondent dans de très belles planches soignées et douces. La mise en page dynamique entraîne le lecteur dans cette histoire touchante et vraie, évidente et troublante à la fois. L'homosexualité y est présentée avec pudeur mais sans détour, tout simplement. Quand le naturel, l'émotion et l'intelligence se mêlent, le tout donne un superbe album. La couverture alléchante est déjà à elle seule un symbole de la tentation ingénue et du plaisir gourmand!

    Les premiers émois amoureux trouvent dans le sucre des fraises tagada un écho universel qui touchera de nombreux lecteurs, jeunes et moins jeunes.

    © Gulf stream éditeur janvier 2013, Charlotte Bousquet / Stéphanie Rubini

    Les blog et site de Charlotte Bousquet

    Les blog et site de Stéphanie Rubini

    Rouge Tagada – Éditions Gulfstream

    © Gulf stream éditeur janvier 2013, Charlotte Bousquet / Stéphanie Rubini


    blog littérature jeunesse