Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 mars 2015

Rien n'est trop beau, Rona Jaffe

riennesttropbeau.png

©Le livre de poche août 2012, Jona Raffe

Publiées en 1958, ces chroniques des rêves et ambitions féminines se lisent encore de nos jours!

"Sex & The City" n'a rien inventé, c'est bien Jona Raffe qui a la première mis en lumière un groupe de jeunes femmes new-yorkaises qui se donnaient les moyens d'avoir la vie qu'elles voulaient, de choisir une autre issue que l'inévitable mariage et la batterie de cuisine livrée avec. Attirées par les paillettes glamours de New-York, ces filles cherchent une autonomie loin des fourneaux, un revenu à soi, le choix de leur mari, l'indépendance...pour parfois désenchanter très vite. Toute cette liste de quêtes qui allaient devenir les revendications féministes. Inspiré de sa propre expérience et de son interview sur les femmes qui travaillent, cet ouvrage a été adapté au cinéma dès 1959.

 

the-best-of-everything-movie-poster-751438.jpg

nomadbookslondon.wordpress.com

Dans ce roman au parfum vintage, il est facile de s'attacher aux Caroline, April, Barbara ou Mary-Agnes. Le narrateur les suit séparément, mais elles se croisent toutes dans les bureaux des éditions Fabian. Une véritable armée de secrétaires impeccables, manucurées et ponctuelles, souriantes mais aussi accros aux potins, désireuse de choisir l'amour plutôt que les arrangements choisis par les parents, victimes de harcèlement de la part de leur boss et confrontées au plafond de verre dans leurs carrières professionnelles. Dans les bureaux des magazines, la vie de chacune ne reste pas secrète bien longtemps...

 

Derrière la couverture pin-up, l'intrigue n'est pas révolutionnaire (pour nous, lecteurs actuels, parce qu'à l'époque l'écrire devait déjà être un gros changement); on ne fait que suivre les vies des filles du bureau. Mais on trouve aussi dans ces pages l'énergie d'un féminisme naissant, le tourbillon de fêtes folles, le suranné ou le sulfureux des relations de l'époque, et un charme à la Mad Men, (ci-dessous le clin d'oeil de la série à ce roman): 

mad-men-best-of-everything.jpg 

picklemethis.com

Divertissant et plein de charme, ce roman aux gentilles allures de happy-ends raisonnables et respectables pour certaines n'en reste pas moins édifiant et véridique. Comme autant de chroniques révélatrices d'une époque aux codes archaïques. Parce qu'il passe parfois par la caricature, ce texte doit être replacé dans son contexte, au risque de prendre en pitié ces femmes parfois trop naïves et ingénues (mais d'autres sont de farouches battantes). Lire ce livre pour plonger dans le passé, pour faire le plein de rétro, pour mesurer le parcours et apprécier la liberté. 

blog littérature jeunesse, blog livres

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi, 26 février 2015

Le petit chaperon rouge, les contés défaits!, Fabrice Colin & Zelda Zonk

billet programmé 

chaperonrouge.png

© PlayBac février 2015, Fabrice Colin & Zelda Zonk

Quand les contes de fées sont secoués...

Si le facétieux Fabrice Colin s'associe avec la géniale Zelda Zonk pour un conte défait, on obtient un album décalé. La page de gauche reprend le texte original de Charles Perrault, mais celle de droite lui tire la langue avec une version illustrée moderne et déjantée !

petitchaperonzonk.jpg

©Zelda Zonk

Une collection des éditions Playbac qui dépoussière les classiques avec pep's! Dans les nombreuses réécritures de contes qui existent, celles-ci sont irrévérencieuses à souhait, et feront sourire les petits comme les grands!

 

chaperondefait.jpg

 

 

© PlayBac février 2015, Fabrice Colin & Zelda Zonk

J'attire votre attention sur le fait que Mister Colin prévoit de tuer un chimpanzé si les titres de cette collection ne font pas rire..c'est pour dire!  ;) :

"Avec Zelda Zonk et l'équipe de Play-Bac, on s'est vraiment bien amusés à reprendre Le Chat botté et Le Petit Chaperon rouge en rajoutant des petits machins dans les marges. Les livres sont cartonnés, ils coûtent 11,90€, ils sortent la semaine prochaine et, s'ils ne vous font pas rire, je tue un chimpanzé - n'importe lequel."  de son blog (Please follow) the golden path

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi, 23 février 2015

Nekojima, l'île des chats, Sato Horokura

 billet programmé 

one-shot,kawaï

©Nobi-Nobi septembre 2014, Sato Horokura

One-shot adorable: faites le plein de kawaï sur l'île des chats!

"Cathy est une petite fille comme les autres, enfin presque : avec sa famille, elle vit sur Nekojima, une île uniquement peuplée de chats. Mais pour ne pas perturber la quiétude de la population locale, elle doit se faire passer pour un félin !
C’est ainsi qu’elle va se lier d’amitié avec Lili, Fripouille, Cachou et Pacha, ses chat-marades de classe, et découvrir chaque jour avec entrain les différences entre humains et matous !"

L'auteur de Pan-Pan panda, panda géant au cœur immense, s'est essayé au one-shot intégralement en couleur et à destination des plus petits dans ce titre malheureusement déjà difficile à trouver. On y retrouve la même recette de coloris pastels, de personnages facétieux et de bienveillance généralisée. 

one-shot,kawaï

©Nobi-Nobi septembre 2014, Sato Horokura

Sur l'île des chats, l'héroïne se fait passer pour un des leurs (oui, on comprend que les chats sont crédules, ou aveugles, ou les deux..mais quand on passe ce détail c'est mignon). Une ambiance de bande bucolique, des petits bonheurs partagés, pas de grandes ambitions mais des petits plaisirs. Des chapitres courts qui fonctionnent très bien pour une lecture à voix haute!

Et toujours avec les éditions Nobi-Nobi: des petits bonus pour comprendre en douceur la culture japonaise!

blog littérature jeunesse, blog livres

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Mangas | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : one-shot, kawaï | | |  Facebook

vendredi, 20 février 2015

Le sourire des femmes, Nicolas Barreau

coup de coeur,feel good

©Le Livre de poche janvier 2015, Nicolas Barreau

coeur_026.gif

Délicieux roman feel-good; romance pimentée de quiproquos dans la ville lumière des gourmets et des éditeurs

"À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement."

Ce livre est un petit bijou! Dans une valse entraînante au tempo romantique, on suit deux héros qui s'attirent et s’éloignent, portées par les rebondissements savoureux, les rendez-vous manqués et le chaos irrésistible de l'amour. Non content de nous livrer une comédie romantique moderne, Nicolas Barreau nous cisèle des personnages hautement attachants (et la galerie secondaire n'est pas en reste, comme ce pittoresque agent littéraire anglais au flegme tout britannique). La magie opère partout, dans les couloirs des éditions Opale, ou dans les cuisines de ce charmant restaurant parisien "Le Temps des cerises", dans lequel on souhaiterait tous s'attabler pour rêver paresseusement en profitant des bonnes assiettes et de charmante compagnie.

Pétillant et rythmé, ce livre léger mais touchant et subtil fait énormément de bien. A consommer sans modération, et le sourire promis par le titre sera vôtre!

blog littérature jeunesse, blog livres

Rendez-vous sur Hellocoton !