Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mangas - Page 7

  • L'ile panorama, par Suehiro Maruo

    Pin it!

    ile_panorama.jpg
    Bon, ce manga ne sera pas présenté à mes zélèves, mais à des amateurs de one-shot originaux, séduisants et inquiétants à la fois, ça oui, je vais en parler!!
     
    "Hirosuké Hitomi, un écrivain raté, rêve de construire un paradis terrestre inspiré d'un conte d'Edgar Poe. A la mort de Komoda, un riche homme d'affaires qui se trouve être son sosie, il décide d'usurper son identité. Il entreprend alors la construction de son paradis sur une île isolée, mais le projet se change bientôt en une descente aux enfers... "
     
    Une trame absolument fantastique: un écrivain marginal et sans le sou, proche de la figure du poète maudit,  prêt à tout pour concrétiser son idéal de paradis terrestre, qui va se consacrer entièrement à son fantasme sur une île qu'il s'offre par imposture, quitte à brûler sa vie et être finalement démasqué (par le détective fétiche et réccurrent d'Edogawa Ranpo).
     Dans ses dessins mêlant les inspirations de steam punk, d'estampes japonaises et même d'art nouveau, l'auteur nous emporte dans le summum du raffinement et de la luxure, de l'absurde et de l'absolu, dans une terrifiante et ensorcelante illusion d'Eden. Les décors sont fantastiques!!
    Pour un premier pas dans le genre ero guro (érotique et grotesque), c'est pervers et splendide à souhait!!
     
    prix Tezuka en 2009 pour Maruo Suehiro, apparemment reconnu pour son goût de l'horreur, de la transgression, de l'esthétique et pour son trait fin. 
     
     
    Ce manga est inspiré d'un roman policier japonais de 1926 (!), écrit par Edogawa Ranpo, célèbre auteur nippon lui-même amateur d'écrivains policiers occidentaux au point de faire de son pseudo un hymne à Poe..
     
    ..un manga époustouflant, qui sort des schémas habituels et qui pour les amateurs du genre ou les curieux vaut vraiment le coup d'oeil!! (hum..pas pour les zélèves, donc, ils auront droit à "Dofus" à la place.. ;)  )
     

  • La nuit du fantôme, par Qian Yu

    Pin it!

    nuit_fantome.jpg
    Ce manhua chinois avait une couverture bien tentante, des pages couleurs alléchantes, et j'étais curieuse de découvrir ce polar historique au tonalités d'arts martiaux et de croyances...je suis restée un peu sur ma fin..
     
    "La jeune et jolie Yu Qiushang est retrouvée morte dans une malle. Qui l’a tuée ? Un fantôme comme le prétendent la famille et les gardes présents ce jour-là ? Mais pourquoi ? Et quels sont les liens réels qui existent entre chacun des membres de la famille de la victime ? Voici une tâche à la hauteur de l’esprit affuté du Docteur Lotus Li, un médecin itinérant réputé pour “ressusciter” les morts, mais surtout spécialisé dans la résolution des cas étranges et énigmatiques."
     
    J'ai beaucoup aimé les portraits et les décors, mais je me suis perdue dans les fils de l'intrigue, un peu trop alambiquée à mon goût, et j'ai été déçue par la qualité inégale des dessins, frustrée par certaines vignettes presque bâclées.
    Premier tome d'une série; je me demande si les traits sont devenus plus réguliers dans les tomes suivants, et je serais quand même curieuse de lire la suite si elle parait en France, parce qu'après tout la thématique de l'enquête est assez originale et les manhuas apportent un peu de changement dans un rayon mangas en noir et blanc et au format plus réduit..
     
    Les éditions Xiao Pan sont spécialisées dans le manhua et leur série "My way" remporte beaucoup de succès auprès de mes zélèves séduits par les couleurs et l'aspect onirique:
     
     On peut aussi (re) connaître leur auteur Benjamin, pour son trait caractéristique et les clips qu'il a réalisés pour la chanteuse Jena Lee (hum..je ne suis pas sûre de l'orthographe, pardon aux fans..):
      

  • Lord of burgers*** T.1, par Arleston et Alwett

    Pin it!

     

     
    lordofburgers.jpg
    © Glénat
     
    Ils sont six à s'être mis le cerveau en ébullition et des couleurs plein les doigts pour créer cette BD (moyen format) loufoque et superbe à la fois, hommage multiforme à la grande cuisine, au Japon, aux liens familiaux etc...
    ***
    Arleston, Alwett, Barbucci, Balak, Zimra, Andry; grosse équipe pour un concentré énergique d'idées géniales, de couleurs épatantes, de provoc et de moments plus dramatiques, de surprises et de recettes. Le cocktail est novateur et très très réussi!!
    ***
     
    Un père grand chef étoilé au fort caractère décède mystérieusement en laissant derrière lui un établissement de luxe à faire tourner et une montagne de dettes. Des héritiers pour reprendre le flambeau? Oui, deux enfants, mais... Arthur s'était brouillé avec son père et travaillait chez Fast-Do, Ambre s'apprêtait à étudier l'art du sabre au Japon. Pas vraiment qualifiés ni motivés, donc. Malgré leur bonne volonté et leur énergie débordante les employés les quittent à la pelle, les banques ne les lâchent plus, il ne manquerait plus qu'une visite d'un critique gastronomique...qui justement débarque!!
     
    ***
    Je deviens Alwett-addict depuis le début des collections Strawberry et Blackberry qu'elle dirige chez Soleil, et je garde le sourire conquis cette fois aussi!
    Je voudrais ne vivre que dans un monde colorié par Barbucci depuis plusieurs années déjà et là aussi le maître est au rdz-vs! (il sera aux dessins de l'album 2 déjà en préparation, voir  )
    Alors forcément, je demande un second service de Lord Of Burgers***, garçon!

     

     

     

     

  • Kobato, par Clamp

    Pin it!

     

    kobato.jpg
    Oui, j'aime les mangas où les héroïnes sont innocentes et gentilles, un peu magiciennes ou androïdes, un peu aidées par le destin dans leur mission poétique, habillées avec goût et originalité, et dont les traits ne sont pas déformés à la moindre émotion... 

    "Kobato est une jeune fille qui découvre le monde des humains aux côtés d'Ioryogi, un chien en peluche qui parle et crache des flammes. Elle est chargée d'une mission: remplir une bouteille magique de "sentiments blessés"."

    J'avais déjà eu le coup de coeur pour Chobits de ces quatre géniales mangakas qui forment le collectif CLAMP: 

    clamp.jpg

     source: http://www.clamp-net.com/html/contents/profile/

    On retrouve dans Kobato le même univers et on croise même certains autres héros de leurs séries précédentes, ces clins d'oeil sont sympathiques et créent une intertextualité originale. Les héroïnes sont peut être ressemblantes mais c'est ce qui m'avait plu, j'aime le trait fluide et les détails, l'ambiance est dépeinte avec douceur, l'humour n'est pas oublié et une certaine tension émotionnelle jalonne le récit: donc pour moi c'est un autre coup de coeur!!

    Le site officiel de la série d'animation ici

    Et les produits dérivés sont nombreux, mon coup de coeur va à la bouteille dans laquelle on enferme les peines de coeur:

    bouteille_clamp.jpg
    ***
    Allez, une dernière image pour la route, avec une inspiration Mary Popins évidente..
    kobato2.jpg