Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mangas - Page 6

  • Japan Ai, 3 copines au Japon, par Aimee Major Steinberger

    Pin it!

    japan_ai.jpg

    © Taifu comics (en "vrai" la couv brille de façon très kawaï..)

    Un carnet de voyage au Japon délicieusement dessiné, à la fois guide précis et recueil de croquis, des anecdotes drôles et pittoresques, c'est ce qu'il me fallait pour me préparer à la Chibi Japan et entretenir le rêve de voyage au Japon!!

    "En Japonais, AI signifie amour-et si vous aimez le Japon, préparez-vous à une plongée merveilleuse dans l’incroyable monde de la pop culture japonaise. Mais Japan Ai est avant tout un journal de voyage. Aux dessins s’ajoutent naturellement des légendes détaillées narrant les aventures qui ont fait de cette visite une géniale et mémorable expédition. Le livre commence par quelques informations amusantes sur Aimee et ses compagnes de voyage. Aimee adore le Cosplay, les poupées VOLKS, la japanimation et tout ce qui est « kawaii ». Elle nous  fait partager ses expériences nippones en croquant de manière adorable les moments drôles de son séjour. Mais les croquis en noir et blanc ou en couleur comportent tous les détails nécessaires et les personnages expriment une large gamme d’émotion. Des dessins plus réalistes sont utilisés pour les notes culturelles. "

    Je le recommande chaudement, pour le plaisir des yeux, et pour découvrir (encore) de nouvelles facettes du Japon et de la japan-mania!

    Clarabel avait adoré, et nous ne devons pas être que deux...

    ***

    japan_ai.jpg

     

     

    Personnellement c'était la première fois que je découvrais autant d'infos sur les fameuses poupées dollfie de chez Volks:

    (celles de l'illustratrice Barbara Canepa © )

      ***

  • Cité saturne, par Hisae Iwaoka

    Pin it!

    citesaturne.jpg

    Devant les nombreuses critiques émerveillées et la belle couverture j'avais craqué. Finalement je reste un peu sur ma faim avec ce manga..

    "Dans le futur, la Terre est divisée en trois niveaux : inférieur, médian et supérieur. Le syndicat des nettoyeurs de vitre regroupe des habitants des mondes inférieurs afin que ces derniers nettoient les massives verrières protégeant l’habitacle spatial des plus nantis. Mitsu est une jeune recrue qui, après l’obtention de son diplôme, se met au travail. Son père est mort en glissant d’un habitacle et cette mort lui parait suspecte : son père a-t-il voulu se suicider ? En reprenant ses fonctions, sans doute espère-t-il obtenir des réponses à ses interrogations."

    J'ai aimé les dessins, poétiques et doux. J'ai apprécié la complexité des rapports humains qui se dévoilent petit à petit avec leurs histoires particulières, touchantes et réalistes. MAIS tout ça va tellement lentement, l'aspect SF n'est qu'un contexte, et le tout est plus contemplatif et réflexif qu'actif. On est dans l'émotion, la découverte des autres. Ce qui est chouette en soi, mais que je ne cherchais pas particulièrement en ce moment. Mon horizon de lectrice est passé dans du brouillard pour cette fois.. 

    Loula a écrit que ce manga prenait son temps, qu'il fallait le mériter, je rajouterais qu'il faut du temps pour s'y plonger entièrement et encore du temps pour le déguster lentement, ce dont je manquais peut être. Le rythme est trop lent pour moi, je devrais retenter l'expérience plus tard. D'ailleurs je n'enchaîne pas avec le tome deux tout de suite, je vais attendre...d'avoir plus de temps!!

  • Happy! , par Noaki Urasawa

    Pin it!

     

    happy.jpg

    © Panini

     

    Par le mangaka déjà connu pour "Monster", "Yawara!", "20th century boys" et "Pluto"-même si je n'en ai lu aucun.. -, j'ai cédé devant la pub et testé ce manga, et je suis plutôt contente de l'avoir fait!!

    "Miyuki Umino est une jeune lycéenne qui s'occupe seule de ses petits frères et soeurs. Lorsque leur grand frère, Ieyasu, revient criblé de dettes, la jeune fille décide de devenir joueuse de tennis professionnelle." Une héroïne qui porte seule le fardeau d'une famille à élever, sacrifiant ses propres besoins, avec des yakuzas aux trousses qui veulent la faire entrer au lupanar pour qu'elle rembourse les dettes de son frère, ça aurait pu être glauque. Et bien pas du tout, ce sujet plutôt grave et destiné aux jeunes adultes fourmille de touches d'humour et d'humanité, Miyuki possède des trésors de courage et de volonté, et elle mène son quotidien peu ordinaire à vive allure, on ne peut qu'avori envie de la suivre!

    Panini a sorti directement l'édition de luxe, dans un format agréable et riche qui ne frustre pas mais donne immédiatement envie de suivre les tomes suivants! Et même pas besoin d'être fan de tennis pour suivre l'histoire avec plaisir!

    "Yawara!" était déjà un manga sur le sport féminin, le judo en l'occurence, et aurait relancé ce sport au japon lors de sa parution. Je ne serais pas surprise que de nombreuses jeunes filles se mettent au tennis après avoir lu celui-ci!

    Le site News manga nous apprend que ce manga a été publié au Japon entre 1993 et 1999, avec 23 volumes. Il a été adapté en drama également.

  • Vinland Saga, par Yukimura Makoto

    Pin it!

     

    © Kurokawa 
    vinland.jpg
    Un manga historique qui fait plonger dans le destin d'un jeune viking décidé à venger la mort de son père, c'est pas courant. Si en plus les dessins sont beaux et l'intrigue prenante, c'est gagné!!
     Un énorme merci à MC pour cette belle découverte!!
    ***

    Pour le tome 1: "Depuis qu'Askeladd, un chef de guerre fourbe et sans honneur, a tué son père lorsqu'il était enfant, Thorfinn le suit partout dans le but de se venger. Mais bien qu'il soit devenu un guerrier redoutable, il ne parvient toujours pas à vaincre son ennemi. Au fil des ans, enchaînant missions périlleuses et combats afin d'obtenir des duels contre l'homme qu'il hait plus que tout, le gentil Thorfinn est devenu froid et solitaire, prisonnier de son passé et incapable d'aller de l'avant. Jusqu'à ce que la vie le force à regarder le Monde différemment"

    ***

    On s'attache à Thorfinn comme à tout héros meurtri dès l'enfance, voué à une destinée tragique et héroïque à la fois. On apprécie le contexte des légendes et mythes nordiques, les thématiques des stratégies guerrières et l'ambiance très grandiose de cette saga de feu, de mer et de sang, entre drakkars, duels et ambitions politiques . Le tome 8 sort en octobre, je vais partir à la recherche de cette histoire avec plaisir!!