Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le retour de la bête, Jean-Luc Marcastel

Pin it!

leretourdelabete.png

Dans l'hiver de l'Occupation, les monstres ne sont pas toujours des légendes..une histoire à lire au coin du feu !

"Il l’a entendue. Il dit même qu’il l’a vue, avec ses yeux petits et méchants. Mais au village tout le monde sait que le père Gustave boit un peu trop. Alors son histoire à dormir debout, qui ravive le souvenir de la fameuse Bête du Gévaudan, ça ne me fait pas peur, enfin presque pas… Et puis j’ai un problème plus urgent à traiter : organiser l’évasion de mon meilleur ami Maurice, qui a été arrêté par des SS. Mais comment moi et ma bande de copains, qu’une simple bête imaginaire effraie, pourrions-nous mettre en déroute les soldats allemands ?"

Jean-Luc Marcastel est un maître du fantastique, il a ici réussi à mêler le folklore de la Bête du Gévaudan à l'histoire d'un petit village occupé, dans un récit riche en émotions. Dans cette collection de romans illustrés "Etincelles", le choix de textes courts saura plaire. Dans ce titre qui fait se rencontrer l'historique et le fantastique, la partie "En savoir plus" est aussi une vraie bonne trouvaille, qui éclaire le roman de précisions et de sources. Quant aux dessins de Cécile et Lionel Marty, ils sont parfaitement en accord avec la tonalité, proposant parfois de grands formats (quand la Bête débarque, par exemple !!).

Dans ce décor feutré de neige, le climat est rendu encore plus glacial par cette double menace des soldats allemands et du spectre du monstre. Quand l'amitié est en danger, le courage n'attend pas la force des années. Ce court roman est prenant, assurément. Il célèbre aussi bien la résistance que les trésors du patrimojne. 

Le retour de la bête, Jean-Luc Marcastel, éditions Gulf Stream, (sept 2018), 144p. 12, 50€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel