Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantastique

  • Le retour de la bête, Jean-Luc Marcastel

    Pin it!

    leretourdelabete.png

    Dans l'hiver de l'Occupation, les monstres ne sont pas toujours des légendes..une histoire à lire au coin du feu !

    Lire la suite

  • Flow, Mikaël Thévenot

    Pin it!

    fantastique, roman policier, télépathie

    Suspens et fantastique au rendez-vous pour ce roman policier vitaminé !

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite

  • Carmilla, Le Fanu par Mazzanti

    Pin it!

    album,fantastique,vampires

    ©  Editions Soleil, coll. Métamorphose, Le Fanu illustré par Isabella Mazzanti

     Quand de fascinants dessins redonnent vie à une oeuvre sombre et romantique du 19ème siècle, l'histoire d'une obscure et irrésistible femme-vampire...

    coeur_026.gif 

    album,fantastique,vampires 

    source image: blog d'Isabella Mazzanti

    En cette période halloweenesque, quoi de plus magnétique, de plus énigmatique et fascinant qu'une vampire séductrice porteuse de mort? On découvre ou redécouvre le roman gothique vampirique de Joseph Sheridan Le Fanu, grâce aux dessins envoûtants d'Isabella Mazzanti dans la collection Métamorphose de Soleil. Le texte original est respecté, dans ce roman illustré splendide.

    BANDE ANNONCE – « CARMILLA » – LE FANU - MAZZANTI from Isabella Mazzanti on Vimeo.

    "Dans un décor étrange et familier, Laura, fille unique d’un gentilhomme anglais installé en Styrie, accueille sans méfiance Carmilla, une jeune inconnue... Mais très vite, dans la campagne environnante, dans le château et sur le corps même des deux jeunes filles, des indices vampiriques apparaissent et prolifèrent...
    Cette oeuvre est l’un des romans gothiques et vampiriques les plus célèbres du genre, tant les atmosphères y sont puissantes et mystérieuses. L’effroi qui vous saisira à la lecture n’est pas celui de l’inconnu, tel qu’ont pu l’éprouver les contemporains de Sheridan Le Fanu, pour lesquels les vampires étaient une nouveauté presque exotique. Laura, candide à souhait, incarne la parfaite héroïne gothique. Carmilla, quant à elle, personnage énigmatique et dangereux, incarne la sensualité et présente l’homosexualité féminine sous un jour nouveau, sombre, venimeux et exalté."

    album,fantastique,vampires

    ©  Editions Soleil, coll. Métamorphose, Le Fanu illustré par Isabella Mazzanti

     Bram Stoker reconnu l'influence de cet oeuvre d'un de ses contemporains dans l'écriture de son "Dracula". 

    C'est une lecture incroyable, à travers un roman illustré-écrin précieux. Je ne connaissais pas bien l'oeuvre originale, je n'ai pas réussi à lâcher le livre avant la dernière page. Les dessins d'Isabella Mazzanti m'évoquent ceux de Benjamin Lacombe ou Guillaume Bianco, et je ne suis pas étonnée que ce soit la collection Métamorphose qui me fasse découvrir cette illustratrice. Pour frissonner délicieusement et redonner une nouvelle lumière aux classiques du fantastique!

    C'est ma participation à la BD du mercredi chez Liratouva2 Mango!

    Logo 1

    blog littérature jeunesse, blog livres

  • Une histoire terrifiante: le miroir aux sortilèges, N.M. Zimmerman

    Pin it!

    miroir.png

    © Flammarion, juin 2014, NM. Zimmerman 

    Les yôkaïs et la face effrayante du miroir japonais... 

    "Nagoya, au japon, Misaki est une collégienne comme les autres qui partage sa vie entre les cours et le club d'art floral, jusqu'au jour où elle commande un miroir sur Internet. Celui-ci semble avoir de='étranges pouvoirs et il ne tarde pas à refléter des choses étranges et parfois effrayantes. Sagrand-mère accuse les yôkaïs, les esprits maléfiques des légendes. Faut-il que Misaki se débarrasse du miroir ou est-ce trop tard pour refermer la porte qui s'est ouverte entre deux mondes?"

     Ce roman suit parfaitement la construction fantastique: une jeune collégienne actuelle à la vie tranquille qui voit soudainement surgir d'étranges événements dans son quotidien. L'immersion dans la culture japonaise est immédiate, avec des détails précis, des situations domestiques qui nous deviennent familières, et un index en fin d'ouvrage pour se familiariser davantage avec ces codes typiques. Bravo pour ce voyage fantastique au pays du soleil levant. Et "fantastique" est bien le mot, avec des scènes dont l'intensité grimpe jusqu'à vous donner la chair de poule. Les cris de bébés la nuit avec du liquide qui tombe du plafond et des créatures monstrueuses qui fracassent les vitres, quel frisson!!

    Heureusement que Misaki est entourée de personnages bénéfiques, avec un coup de cœur pour sa grand-mère.

    Un très bon roman de jeunes lecteurs pour entrer dans le fantastique!! 

    Les avis d'Orbe,  

    blog littérature jeunesse, blog livres