Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lou après tout T.1, Jérome Leroy

Pin it!

post-apocalyptique, anticipation, science-fiction

Époustouflant récit d'anticipation vers un monde post-apocalyptique. Un duo qui cherche envers et contre tout à survivre, à continuer à espérer. Terrible et belle, impitoyable et poétique, voici la 1ere partie de l'histoire de Lou.

coeur_026.gif

 

Quand j'avais découvert en 2013 l'incroyable "Norlande", j'avais qualifié Jérôme Leroy de "chroniqueur-causeur engagé". Six ans plus tard, avec ce 1er tome qui coupe le souffle, je valide encore ce portrait de l'auteur français, maître d'un mélange doux-amer entre la douceur et l'horreur.

"Lorsque la civilisation s’est effondrée, le monde allait mal depuis longtemps. Bouleversements climatiques, émeutes, épidémies inquiétantes et dictatures... c’était un monde en bout de course, où l’on faisait semblant de vivre normalement. Le Grand Effondrement était inévitable, mais nul n’aurait pu imaginer ce qui allait suivre.
Quinze ans plus tard, Lou et Guillaume font partie des survivants. Elle est adolescente, lui a une trentaine d’années. Il l’a recueillie quand elle était toute petite. Réfugiés dans une ancienne villa perchée sur un mont des Flandres, ils savent que le danger peut surgir à tout instant."

Mais comment fait-il ? Comment Jérôme Leroy parvient-il à cet équilibre incroyable entre la tendresse d'un duo soudé, et l'effroyable contexte sanglant? Son tableau déshumanisé des survivants jetés sur les routes devenus les proies de zombies enragés ou d'autres horreurs, construit une tension insupportable. Et malgré tout, on veut encore croire à la chance infime de lumière, de poésie et sérénité pour nos héros. C'est un numéro d'équilibriste, un texte de lanceur d'alerte sur les dérives de notre monde actuel. Un filtre ultra sombre posé sur notre réalité, comme un électrochoc pour amener à réagir. De la superbe anticipation. Deux récits imbriqués, à 13 ans d'intervalle, pour montrer comme l'Effondrement va vite, comme la spirale infernale des dangers écologiques, politiques et virtuels, pourrait amener au chaos.

Lou est née juste avant la catastrophe mais n'a connu que la survie au jour le jour. C'est une farouche guerrière, mais aussi une fleur qui cherche à s'épanouir, à s'autoriser l'amour. Guillaume est un chevalier poète qui s'est trouvé une mission en prenant Lou sous son aile. Protecteur, professeur et famille à la fois, il lui apprend la survie autant que l'espoir. Mais leur course contre l'inéluctable semble bien dérisoire devant les ténèbres qui avancent, les hordes de cybs, de bougeurs.

Évidemment, le décor planté en Hauts de France fait vibrer ma fibre nordiste. Encore plus encore, je ne peux lâcher une page d'un livre dont l'héroïne porte le même prénom que ma fille !!! Mais soyez en assurés, ce texte saura vous bouleverser vous aussi !

Lou après tout, T.1: le grand effondrement, Jérôme Leroy, Editions Syros ( mai 2019), 384p., 16,95€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

  • Je note ! ça m'intéresse :-) Et je te comprends pour le prénom de ta fille ; j'ai toujours un faible pour les livres dans lesquels il y a un William (et ça en fait un sacré paquet quand même, rien qu'en littérature anglaise ^_^). Bon été à tous les 3 !

  • merci à toi, c'est vrai qu'il y a toujours ce sentiment spécial quand on retrouve un prénom cher dans des textes! et joli été aussi, avec un gros bisou à W. !!!

  • Au retour des vacances , ce livre me remontera le moral par comparaison avec la civilisation pas encore effondrée que je retrouverai.

  • oui, ça fait relativiser et réfléchir ! peut être aussi éveiller les consciences et apprécier ce qu'on a. ;)

Écrire un commentaire

Optionnel