Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La bobine d'Alfred, BD, M.Ferdjoukh & N. Pitz

Pin it!

bd de la semaine,cinéma,alfred hitchcock

Adaptation BD du roman de Malika Ferdjoukh, une aventure dans les coulisses des studios des années 60 aux côtés du maître du suspens, à la recherche d'un film fantôme !

 Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma. Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue ! Une nuit, il s’introduit en catimini sur le plateau n° 17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock. Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage d’une pièce de J.  M. Barrie, Marie Rose. C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code. Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ? Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?"

bd de la semaine,cinéma,alfred hitchcock

 Malika Ferdjoukh a écrit de nombreux très chouettes romans pour la jeunesse, mais aussi des scénarios télé et ciné. C'est cette passion du grand écran qui l'amène à écrire "La bobine d'Alfred" en 2013 à L’École des loisirs. Fan d'Hitchcock, elle avait déjà rendu hommage au grand monsieur dans "Sombres citrouilles".  Ici au scénario de son adaptation BD par Nicolas Pitz, elle nous offre en bulles l'aventure d'un jeune homme qui passe du rêve de studios hollywoodiens à un véritable film d'espionnage. Les cinéphiles (dont je ne suis pas, à mon grand désespoir), sauront relever les très nombreuses références et clins d’œil à l'univers hitchcockien, à travers les noms réels ou fictifs, les décors et autres éléments de l'intrigue. Les dessins clairs de Nicolas Pitz, et sa palette en adéquation avec l'époque, nous plongent dans l'ambiance efficacement.

bd de la semaine,cinéma,alfred hitchcock

source images: http://www.editions-ruedesevres.fr/

Pour découvrir une version romancée d'un fait réel du 7ème art, (Hitchcock a réellement voulu adapter "Marie-Rose"), cette BD est une jolie pépite !

La bobine d'Alfred, Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz, éditions Rue de Sèvres, (mars 2018), 96p., 14€

BD de la semaine saumon

Les "Bd de la semaine" se partagent aujourd'hui chez Noukette et sur le groupe facebook

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

#BDdelasemaine  #malikaferdjoukh  #alfredhitchcock #editionsruedesevres

Commentaires

  • Je ne suis pas fan des adaptations BD des romans de Malika Ferdjouck, sans doute parce que j'aime beaucoup les romans et que les illustrations sont loin de mon imaginaire !

  • Je ne connais pas Malika Ferdjoukh (oups ?) et serais incapable de reconnaître les références à Hitchcock.... J'aurais l'impression de passer à côté de quelque chose en lisant cet album sans bagages.

  • Je n'ai pas lu le roman, j'avoue que je suis moyennement tentée par l'adaptation, le graphisme me laisse froide...

  • Lu sans l'avoir chroniqué, je n'ai pas été spécialement convaincue : les dessins et le rythme ne m'ont pas emportée... Mais je suis contente tout de même de voir que cet album plaît !

  • J'ai adoré et dévoré le roman. Le scénario de la BD est vraiment
    fidèle et réussi mais j'ai trouvé le dessin décevant, dommage...

  • Qautre soeurs, La guerre de Catherine, Le chat assassin, Le journal d'Aurore, Tempête au haras, La bobine d'Alfred : Rue de Sèvres publie décidément beaucoup d'adaptations de ses romans en BD !

  • Je n'étais déjà pas tellement tentée par le roman, mais le dessin ne me plaisant pas, je ne pense définitivement pas faire le saut ;)

  • Le dessin et le sujet m'emballent moyen, du coup je ne vais pas foncer tête baissée :)

Écrire un commentaire

Optionnel