Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Amour minuscule, Teresa Radice & Stefano Turconi

Pin it!

coup de coeur, bd du mercredi

Coup de cœur pour ce bouleversant roman graphique qui célèbre l'amour, la  résilience et l'héritage, entre l'Italie et la Syrie !

coeur_026.gif

"Iris est d'origine argentine ; Ismail, syrienne. Ils s’aiment, vivent en Italie et forment le couple idéal. Mais alors qu’Ismail part en voyage pour régler des affaires familiales, la guerre éclate en Syrie. Pris dans la tourmente, il se bat pour rentrer au pays. Dans le même temps, Iris, elle, découvre qu’elle est enceinte. Mais la communication entre eux est rompue… Comment savoir si Ismail est encore en vie et s’il va pouvoir un jour revenir ? Comment lui annoncer qu’il va être le père de cet « amour minuscule » qui pousse dans le ventre d’Iris ?

Amour minuscule, avec ses personnages mémorables aux destins croisés, est une poésie graphique qui parle du courage de vivre l'absence de l'autre ; une œuvre pour se cultiver l'âme et s'épanouir, qui ébranle les barrières et apprend à aimer sans condition. Un album dense, poignant, par les auteurs du Port des marins perdus."


Quel condensé d'émotions que ce roman graphique ! D'une beauté à couper le souffle avec ces calligraphies qui rythment les lunes et la vie qui grandit, d'une humanité poignante, d'une tendresse touchante avec ces lettres au futur bébé, cette histoire fait battre le cœur ! Ce futur père emporté dans la tourmente, qui nous embarque dans son terrible périple, nous faisant ressentir la détresse des migrants et réfugiés qui jouent leurs vies en espérant l'ailleurs. Cette jeune femme qui doit supporter le doute, l'absence sans nouvelles, et faire vivre l'espoir pour le bébé qui grandit en elle. Ce personnage de prêtre formidable qui se consacre entièrement à l'ouverture aux autres, à la solidarité à la sauvegarde du patrimoine. Ce duo de femmes fortes, amies aussi différentes que complémentaires, comme deux faces d'une figure maternelle, de sang ou de cœur. Et tous ces autres héros qui colorent cette grande fresque, ils sont tous absolument pleins de vie, inspirants, émouvants. Un choeur de voix pour porter l'espérance et la confiance, malgré tout.

C'est une lecture qui m'a remuée, émue, transportée. Des moments sombres aux passages absolument lumineux, c'est une des révélations du moment sur mes étagères !!

Pour feuilleter les premières pages, c'est par là: http://www.glenatbd.com/

Le mot des auteurs en fin d'ouvrage éclaire davantage encore sur la genèse de ce roman graphique, encore une sacrée dose d'émotions!

C'est ma contribution à la BD de la semaine, chez Moka Au milieu des livres cette semaine !

Amour minuscule, Teresa Radice & Stefano Turconi, éditions Glénat, à paraître le 26 septembre 2018, 320p., 27€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

#romangraphique

Commentaires

  • Une magnifique lecture pour moi, à découvrir !

  • Avec grand plaisir, et attention au boom d'émotions !

  • Heureuse que ça puisse attirer d'autres lecteurs !

  • Je comprends tout à fait, moi même je pensais ne pas accrocher, mais finalement j'ai été prise dans les filets de l'intrigue et le trait m'est devenu familier.

  • Et c'est un énorme coup de cœur ! Bravo à vous deux, vraiment !!

  • Un énorme COUP DE COEUR ! Je suis bibliothécaire, je lis beaucoup, beaucoup de Bds (entre autres). Votre roman graphique est de loin la plus riche, la plus belle découverte de la rentrée de cet automne, et même de l'année. Indispensable, Profondément humain. Tellement fort. Merci et bravo ! Je vous souhaite de remporter les plus prestigieux des prix BD !

  • Comment résister à un tel cri du cœur ? Pourtant, le graphisme de la couverture ne me charme pas plus que ça...

  • Le propos porte tellement que le dessin devient évident. Cependant moi aussi je n'ai pas adhéré à la couverture, et après la lecture je regrette qu'elle puisse donner de l'œuvre une (fausse) image fleur bleue...

  • Le graphisme ne m'attire pas mais le scenario semble intéressant. Cependant tu es plutôt convaincante alors j'espère croise la route de cette BD à la médiathèque.

  • Dis donc, tu as l'air dithyrambique...
    Les thèmes me tentent bien, amis 'jai un doute sur le dessin.
    A voir.

  • Heureusement que tu nous en parles ici. La couverture ne semble pas lui faire honneur !

  • J'avais beaucoup aimé "le port des marins perdus", donc juste sur le nom des auteurs, je crois que je vais essayer de me procurer cet album ! :)

Écrire un commentaire

Optionnel