Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La lune est à nous, Cindy Van Wilder

Pin it!

laluneestanous.png

Un roman ado pour lutter contre les préjugés et doper l'estime de soi à grands renforts d'amitiés puissantes et de solidarité engagée ! Cure d'énergie et de positive attitude garantie !

Ils gagnent de la place sur les étagères, ces romans jeunesse qui mettent en lumière la revanche lumineuse de ceux qui d'habitude restent dans l'ombre. Je les appellerais bien les "Glee-books", tellement ils font penser au message qui avait été porté par cette série populaire. Ou comment faire passer les indispensables notions de tolérance et de libertés à un public de jeunes adultes..

Les moqués, les harcelés, les "nullos", les "différents" qui sortent du moule (de par la taille de leurs vêtements, leurs orientations sexuelles, leurs caractères anti-conformistes, leurs couleurs de peau, leurs passions et plus encore), sont bien plus réalistes que des ken et barbie trop lisses, des ados parfaits qui font déprimer d'envie ou d'ennui. Et c'est juste absolument génial de pouvoir enfin s'identifier à ces anti-héros du quotidien, loin des clichés faciles et populaires. Après le succès de certains titres comme Les petites reines, je pense aux Filles de Brick Lane, à Normal(e), au Monde selon Walden...  et ça n'est pas près de s'arrêter, vu que ces romans reflètent une variété de caractères aussi large que la vraie vie. "La lune est à nous" s'inscrit dans cette lignée de romans réalistes qui traitent de sujets parfois durs comme le harcèlement, l'homophobie, le racisme etc..., mais qui offrent à leurs héros la capacité d'être vus, d'être compris, et peut être même de combattre l'adversité ! Avec le plus souvent un humour incroyable et une audace épatante !

préjugés,harcèlement,solidarité,engagement

"Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube « Les Trois Grâces » et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?"

Bravo à Cindy Van Wilder pour ce plaidoyer pour la tolérance qui saura toucher les jeunes. Merci pour le petit lexique des "belgitudes" et autres références culturelles du roman (moi qui suis toute proche de la frontière j'ai adoré ces touches belges), ainsi que pour les liens vers des ressources anti-harcèlement. 

La lune est à nous, Cindy Van Wilder, éditions Scrinéo (septembre 2017), 350p., 17,90€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados, blog livres parentalité positive

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel