Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Watership Down, Richard Adams

Pin it!

 

watershipdown.png

Mon coup de cœur estival pour cette époustouflante épopée animalière publiée pour la 1ère fois en ...1972 !

Un classique britannique vendu à plus de 50 millions d'exemplaires dans le monde, pourtant encore trop souvent méconnu en France, un ouvrage pour les petits et grands en quête d’héroïsme et d'aventures !

coeur_026.gif

Ce sont les éditions Monsieur Toussaint Louverture qui offrent à nouveau cette oeuvre au public français en 2016 avec une couverture que je trouve très réussie. Les éditions J'ai Lu en 1986 et Flammarion en 2004 avaient déjà tenté l'aventure sous le titre " les garennes de Watership Down", mais sans grand succès apparemment.

Ce roman n'est pas un livre jeunesse, ou pas seulement. Certains parlent de fable politique, d'autres de manifeste écologique, d'autres de conte initiatique, d'autres encore de métaphore de la Grande Guerre...tous s'accordent sur le caractère original, fondateur et hybride de l'oeuvre. C'est une incroyable saga pleine de moments sombres, d'amitiés puissantes et d'étincelles héroïques. C'est un texte universel, finalement, et donc encore tout à fait poignant, prenant et envoûtant quand on le lit en 2017. On y trouve le charme bucolique des descriptions de campagnes britanniques, le souffle épique des grands combats pour la liberté, l'inspiration des récits mythologiques et la quête d'une vie simple. Premier texte d'un auteur lettré et doué, ce récit d'abord inventé pour ses filles mêle une langue inventée à des détails naturalistes vérifiés, et porte en héros le plus humble des lapins qui ne rêvait que de liberté, de loyauté et d'herbe tendre pour ses semblables.

"C’est dans les fourrés de collines verdoyantes et idylliques que se terrent parfois les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante odyssée de courage, de loyauté et de survie.

Menés par le valeureux Hazel et le surprenant Fyveer, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, malices et légendes vont guider ces héros face aux mille ennemis qui les guettent, et leur permettront peut-être de franchir les épreuves qui les séparent de leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’arrêtera-t-elle vraiment là ?"

J'ai été bluffée. J'avoue, j'avais repéré ce titre l'an dernier, et il a fait partie de ces "livres que je lis enfin en vacances pour pouvoir les présenter aux élèves à la rentrée après mon congé maternité". Je n'étais pas emballée par le côté fresque animalière, je n'ai pas la fibre (jamais réussi à débuter la saga "La guerre des clans" pourtant si chère à mes élèves par exemple). Et pourtant, dès la deuxième page j'avais oublié que les héros "n'étaient que" des lapins. J'étais déjà à l'échelle de la clairière, à l’affût des "vilous", attachée aux personnages, tremblant lors d'affrontements et profitant d'heureux moments de "farfale" au lever du jour. Les lapins ont leurs croyances, leur Histoire, leur langue, leur propre littérature fondatrice ...et le lecteur plonge dans cet univers comme il plongerait à Poudlard, en Terre du Milieu ou Sous les Saules. Grâce au style poétique et soigné de l'auteur, le lecteur grand ou petit vit une aventure excitante, choisissant de s'identifier aux animaux ou de garder le point de vue des humains. Mais en tout cas, à la fin de ce pavé qui file entre les doigts, il aura changé de regard sur la nature et vécu une expérience passionnante !

Le site dédié à Watership Down par les éditions Monsieur Toussaint Louverture est absolument complet, riche et passionnant, je vous invite à y faire un tour pour y découvrir la biographie de l'auteur, des anecdotes, des projets d'adaptation.... :

 http://www.monsieurtoussaintlouverture.net/Livres/WatershipDown/WatershipDown_RichardAdams_index.html

 

 Pour le plaisir, un extrait à écouter :

Watership Down, Richard Adams, éditions Monsieur Toussaint Louverture (septembre 2016), 544 pages, 21,90€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

 

Commentaires

  • j'ai également beaucoup aimé ce titre, c'est une histoire prenante et bien menée. C'est sans doute normal mais j'ai trouvé que les rôles féminins n'étaient pas des plus valorisants ( bon on chez les lapins mais quand même !)

  • tu as absolument raison au sujet des rôles féminins ! je pense que dans les années 70 c'était encore moins courant que de nos jours, et pourtant on est encore loin de la parité.

  • oui,je pense vraiment le présenter comme un livre tout public (et même prévenir les trop jeunes lecteurs) et je reconnais à la nouvelle couverture le mérite d'être moins "jeunesse" que les tentatives précédentes. Une pépite, et certainement un livre que je vais offrir autour de moi !

  • Rhoo, je suis à la fois tentée et j'ai peur qu'il ne soit pas pour moi. Je crois que ce sont ces lapins qui me laissent craindre le pire (pour moi).

Écrire un commentaire

Optionnel