Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

44 après Ronny, Michaël Olbrechts

Pin it!

44ansapresronny.png

Ils voulaient lui offrir une journée mémorable....c'est réussi !

Tout comme cette magnifique BD douce-amère, un portrait de famille aussi dramatique que savoureux.

" Victime d’un accident vasculaire cérébral, le vieux Louis ne peut plus rester chez lui avec son épouse. Alors avant qu’il ne parte en maison de repos, sa famille entière a décidé de lui offrir une dernière journée absolument inoubliable. Mais comme tous les invités sont préoccupés par leurs propres petits problèmes, rien ne va se dérouler comme prévu... Il y a d’abord les petits-enfants qui rejettent les frustrations de leurs propres échecs sur les autres, pendant que la mère fait tout pour sauver les apparences. Et puis le frère de Louis, qui fait ressurgir un vieux traumatisme familial que tout le monde voulait oublier. Sans parler du voisin un peu buté qui, par excès d’enthousiasme, provoque une série de catastrophes... Bref, ce sera effectivement une journée mémorable pour tout le monde. Sauf pour Louis."

44apresronny.jpg

Un bonbon que cette BD de Michaël Olbrechts ! J'aurais voulu en profiter plus longtemps encore, de ce condensé de nostalgie, de cette illustration des rapports familiaux enflammés, de cette douceur d'une parenthèse pour tous dans la maison familiale en campagne. Parce qu'on s'attache inévitablement aux membres de cette famille.  Chacun d'entre eux semble cabossé par la vie, parfois désabusé ou pétri de remords, mais ils sont au fond tous liés par cette volonté d'offrir une petite étincelle à leur pépé adoré. Terriblement vrais, parfaitement imparfaits, on les découvre dans cette réunion de famille grinçante au scénario digne d'un film. Parce que le bagage de chacun fait des étincelles, et que les anciennes blessures ne tardent pas à se réouvrir dans une cacophonie généralisée, on ne s'ennuie pas un instant. Et oui, on découvre enfin qui est Ronny.  ;)

J'aime autant le trait de ce jeune auteur-illustrateur belge que sa palette de teintes vives et ses jolis choix de cadrage.

9782344019405-P-1S.jpg

Une BD-one shot à faire découvrir, assurément !

BD de la semaine saumon

Les "Bd de la semaine" se retrouvent aujourd'hui chez MO

44 après Ronny, Michael Olbrechts, Editions Glénat, (29 mars 2017), 128p., 20,50€

Images d'illustration billet et feuilleter les premières pages: Glénat BD

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

  • ;) une belle découverte

  • je me suis surprise à beaucoup aimer, alors que le dessin ne me tenait pas de prime abord, donc j'en suis d'autant plus enthousiaste peut être

  • Il faudrait que je le feuillette d'abord, à priori les dessins ne m'emballent pas mais je me trompe sûrement vu ton enthousiasme ! ^^

  • comme toi j'ai d'abord tiqué sur les dessins, mais dès les premières pages je m'y suis faite pour ne plus y penser une fois que l'histoire m'a captivée

  • un plaisir de partager nos découvertes de bulles, comme d'habitude. merci à toi.

  • Il est fait pour moi celui-là ! Je vais m'empresser d'en suggérer l'achat à la médiathèque !

  • avec tes mille découvertes de l'heure, tu dois être le meilleur "suggéstionneur" d'achats de toute ta région... ;)

  • Pas trop nostalgique ou difficile ? Je t'avoue que le sujet me fait un peu peur, malgré ce que tu en dis...

Écrire un commentaire

Optionnel