Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A la dure, Rachel Corenblit

Pin it!

aladure.png

Aider une sœur à la dérive...

"Arthur est un bon élève, sérieux, appliqué, discret. Il rêve de devenir médecin. Ennuyeux à mourir, dirait sa grande soeur, So. So, elle défie le monde, elle n’a peur de rien. Alors quand elle revient un beau jour, après des années sans nouvelles, et demande à Arthur de l’aider, il ne peut pas refuser. Ils vont profiter de l’absence de leurs parents pour que So fasse une désintox à maison, “à la dure”. Pas de clinique, pas d’aide extérieure. Juste Arthur et du courage. Six jours vont s’écouler, pendant lesquels ces frère et soeur vont s’épauler, souffrir, se haïr parfois. Mais surtout se retrouver, après de longues années loin l’un de l’autre."

"D"une seule voix", c'est un format de souffle court, une énergie et des thématiques fortes. C'est la collection des quasi-nouvelles, et l'assurance d'un texte avalé "cul-sec", quitte à être chamboulé au passage.  Avec ce récit de Rachel Corenblit, on est plongé immédiatement dans une ambiance tendue. La descente d'une grande sœur en manque qui veut résister, la détermination et le courage d'un frère qui va la porter de toute son âme, malgré le dégoût, malgré la rancœur. La forme exclut autant les longues réflexions que le happy-end développé, mais ces 64 pages suffisent largement à distiller l'amour fraternel, le courage, et l'espoir.

A la dure, Rachel Corenblit, éditions Actes sud junior (février 2017), 72p., 9€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

  • une lecture qui file le temps d'un courant d'air

  • dur mais beau, c'est tout à fait ça

Écrire un commentaire

Optionnel