Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

polar

  • Mélodie en sous-sol, Sophie Bénastre

    Pin it!

    melodie.jpg

    © Oskar éditions 2013, Sophie Bénastre

    Un polar jeunesse: fort suspens pour une disparition inquiétante

    "Jeannette a disparu sur le trajet du collège. Sa mère, désemparée, tente de faire bouger les choses, sans succès : la police n’est pas pressée d’enquêter sur la fugue d’une ado. Les jours passent. La détermination des débuts laisse doucement place à l’angoisse et à l’abattement, mais Corinne et Thomas, les deux meilleurs amis de Jeannette, refusent de rester les bras croisés. Ils décident de tout mettre en œuvre pour la retrouver."

    Ce petit roman noir a su me surprendre et m'emporter. Entre la détresse de la mère, les recherches policières et la détermination des amis, les points de vue distillent des éléments au fur et à mesure de l'enquête. Avec ses rebondissements inattendus et ses révélations choc, ce polar équilibré réussi le pari du suspens et de l'écriture agitée à la mesure d'une angoisse qui monte. Le tout à destination de la jeunesse! Enlèvements, maltraitance et autres thématiques sont évoquées avec justesse dans la trame principale ou des intrigues secondaires. Pour une fois que le coupable ne se devine pas à la deuxième page et que la trame est de qualité, on en redemande! Et encore une réussite pour Oskar éditions.

    Le blog de Sophie Bénastre

    Les avis de Noukette, Jérôme, Orbe, Everbook, Bouma

    blog littérature jeunesse, blog livres

     

  • La fille aux doigts d'or, de Julien et Benjamin Guérif

    Pin it!

    filledoigtsdor.jpg

    ©Syros mai 2013, Julien et Benjamin Guérif

    Quand une femme fatale s'interpose entre un père et son fils, la paranoïa s'installe...


    "Léo vit seul avec son père, veuf depuis quelques années. Tous deux ont la passion des vieux films et se concoctent de longues séances devant des DVD en version originale, avec pizzas et Coca à volonté. Mais leur vie change du jour au lendemain lorsque le père de Léo se met à sortir avec une étudiante blonde, grande et mince, et surtout jeune, vraiment très jeune. En s’aidant de l’expérience de ses amis et des très nombreux scénarios de films dont il connaît par cœur toutes les ficelles, Léo cherche à comprendre qui est cette Marianne au ton sec et hautain, et surtout ce qu’elle veut vraiment."

    Ce roman tisse une toile noire insidieuse sur ses personnages. Le trouble s'installe au fur et à mesure que Léo se méfie de Marianne. Le mal être, la paranoïa implacable pèse sur le lecteur et fait froncer les sourcils. Une menace plane et les rebondissements s'enchaînent entre plusieurs références de films (liste sur le site de Syros). Ce roman se lit d'une seule traite. L'atmosphère est très bien rendue et j'ai été troublée et parfois même gênée (mais qui est le plus diabolique, finalement?). La fin me laisse un peu frustrée et je regrette le format trop court.

    Les auteurs sont frères, fils du directeur de cette collection Rat Noir chez Syros, inspirés par le cinéma et l'édition, l'alchimie fonctionne bien. D'autres titres du duos sont à découvrir.


    blog littérature jeunesse