Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parodie

  • The Princess Bride de William Goldman

    Pin it!

    princessbride.jpg©Bragelonne

    coffre trésors3.JPG

    Un livre du défi blog o trésor.....ou le défi qui n'a jamais si bien porté son nom!!!

    Ce livre est un monument!!!

    Je m'étais stoïquement retenue de lire le billet de Karine, mais j'en avais bien perçu la "full excellente vibration" je cite!!

    Je ne m'étais pas du tout renseignée avant, je le sentais bien, j'étais toute heureuse de le glisser dans ma valise...et dans ce mobil-home quelque part dans les landes, entre deux sorties, je suis passée par toutes les émotions...

    je vous laisse mes commentaires en couleur sur le résumé que je n'avais pas lu avant la lecture...:

    "Il était une fois... la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai. Si bien qu'elle est devenue la favorite de millions de lecteurs. Et moi qui n'en avait jamais entendu parler...bon, j'avais bien senti en le mettant dans ma PAL une certaine fébrilité chez les amateurs de madeleines et de coffre aux trésors..et puis j'avais bien le coeur midinette, c'était donc pour moi!!
    Princess Bride est un livre culte qui devint ensuite un film culte. Ha ouais? mais c'est une sacrée nouvelle ça! je me mets à la recherche de ce film sans tarder! hum..."culte", ça veut dire "que tout le monde connait", non? encore une fois je me sens pas concernée là...Un récit de duels à l'épée, de bagarre, de torture, de poison, d'amour, de haine, de vengeance, de géants, de chasseurs, de méchants, de gentils, de serpents, d'araignées, de monstres, de poursuites, d'évasions, de mensonges, de vérités, de passion et de miracles. ça fait un peu fouillis, mais c'est bien l'effet voulu, une accumulation de tout ce qui fait la base des contes de fées et des récits d'aventures...ha, l'épée, ça me parle tellement plus que la kalachnikov!! Ce conte intemporel écrit par S. Morgenstern - redécouvert et merveilleusement abrégé par William Goldman - alors là, moi j'étais tombée dedans, tout ça est totalement faux!...et c'est ce qui est génial!! une mise en abyme continuelle (qui m'avait chatouillé au départ, par surprise),  des interventions du soi disant traducteur-abrégeur qui en profite pour nous raconter sa soi disant vie et ce que ce livre a changé pour lui. En fait une façon originale de traiter cette parodie de conte de fées, avec un mélange de recul et d'interruptions constantes qui ajoutent du piment, permettent de mettre en valeur certains procédés et surtout nous rendent ce livre si sympathique! bon, reprenons notre résumé, "ce conte" est peuplé de personnages aussi inoubliables que : Westley, le beau valet de ferme qui risque la mort, et pire encore pour la femme qu'il aime ; Inigo Montoya. le bretteur espagnol qui ne vit que pour venger la mort de son père Fezzik, le plus doux et le plus fort des géants... et, bien sur, Bouton d'or : la princesse, la fiancée, la femme parfaite, la plus belle de toute l'histoire du monde. " ha, qui ne peut résister à tant d'atouts? j'ai un énorme faible pour Inigo Montoya, et je dois me retenir de rêver de lui la nuit...

    la magie a opérée sur moi, j'ai été titillée par les interventions, j'ai frissonné devant les obstacles sur la route de nos héros et espéré les revirements de situations qui (bien sûr) les sauvent...Bravo pour ce bel exercice qui fait rêver mais qui est aussi une chouette introduction à ce qu'est un conte de fée; un schéma bien établi qui ne déçoit pas ses lecteurs....

    N'HESITEZ PLUS, venez allonger la liste des lecteurs charmés (ou intrigués)!!!