Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantasy - Page 3

  • Le livre de Saskia T1: le Réveil Marie Pavlenko

    Pin it!

    fantasy, bit lit quand tu nous tiens

    ©Editions Scrinéo mai 2011, Marie Pavlenko

    Fantasy romantique pleine d'aventure et d'action, ou comment celle qui pensait être ordinaire va finalement réaliser une prophétie....

    "Saskia fête ses 18 ans et s’apprête à entrer en terminale, comme toutes les filles de son âge. Toutes, vraiment ?

    Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ? Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?

    Peu à peu, Saskia plonge au coeur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…"

    Cette trilogie dont le dernier tome est paru en octobre et dont commence l'adaptation en poche, soyons honnêtes, j'étais passée à côté. Oups. Maintenant que j'ai refermé le premier tome, je suis bien heureuse qu'il ait croisé ma route, finalement.

    Parce que Le livre de Saskia, c'est de la bit-lit young adult qui fonctionne, à savoir de la littérature fantastique romantique pour grands ados et jeunes adultes. Un créneau qui cartonne, et un genre dont les codes sont connus, ce qui amène parfois une impression de redites. Vous savez, la jeune fille solitaire ordinaire dans un patelin paumé, qui croise un jour la route d'un beau ténébreux marmoréen/fascinant/mystérieux qui s'intéresse justement à elle et qui se révèle pas-du-tout-ordinaire, le temps souvent pluvieux et morne, des parents assez absents ou offrant une grande liberté, une romance qui défie les lois... mais c'est ce qui fait tout le charme de ce type de romans qui, quand ils sont bien écrits, emportent facilement les lectrices  !!!

    Ici Marie Pavlenko réussit parfaitement l'exercice, pour son premier coup d'essai, avec un récit initiatique qui certes compte tous ces points attendus, mais qui reste crédible, qui n'est pas mièvre ou réchauffé pour autant. Parce qu'elle met en place une mythologie riche et complexe avec des Enkidars fabuleux, des questions existentielles, un débat manichéen qui déchire la jeune héroïne en même temps que le lecteur. (Gardiens ou Faucheurs, lutte entre Anges et Démons contre le Bien ou le Mal, ou peut être bien plus profond que ça finalement?).

    Et bravo pour le caractère de l'héroïne qui ne se laisse pas emporter sans réagir, qui n'est pas nunuche pour un sou, qui combat, qui réfléchit, qui veut choisir par elle-même, et découvrir ses origines.

    L'action est au rendez-vous et laisse parfois sans voix, lors de combats à mort par exemple. Ce premier tome trace de nombreuses pistes et nous dévoile une héroïne attachante et forte, dont on a inéluctablement envie de suivre les aventures, dans les tomes suivants!

    mention spéciale à l'illustration de couverture très attirante.

    La page Facebook du Livre de Saskia

    Le site de Marie Pavlenko

    Les avis de Galleane, Bubblegirl67, Minidou, Mariejuliet, Croqueuse-livres, Evy, Sia, Mo comme mordue,.... et vous aussi, peut être?

    blog littérature jeunesse, blog livres

  • La Passe-miroir T.1: les fiancés de l'hiver, Christelle Dabos

    Pin it!

     

    coup de coeur, fantasy

     © Gallimard jeunesse juin 2013, Christelle Dabos

     coeur_026.gif

    Superbe roman où se mêlent la magie, le mystère, les complots et des fiancés bien mal assortis au départ...

    Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

    Il ne passe pas inaperçu, ce pavé bleu ciel volumineux. Sa couverture si fascinante aux tonalités de gravures fantastiques d'un autre temps est pleine de promesses. C'est un énorme coup de cœur, un de ces romans qui vous surprennent, que l'on ne voit pas finir tellement on est immergé dans le monde qu'ils créent. J'ai frissonné aux côtés d'une héroïne contrainte à un destin qu'elle n'a pas choisi et qui fait face avec courage, se découvrant des capacités insoupçonnées de résistance et d'adaptation. Ophélie que l'on imaginait de nature fragile et casanière, anti-héroïque au possible, modeste et douce, va peu à peu défendre chèrement sa vie, ses dons et son indépendance. Quant à Thorn, odieux fiancé froid et méprisant, il semble se réchauffer au contact de sa promise, c'est inattendu, mais est-ce par intérêt sincère pour elle ou pour ce qu'elle pourrait lui apporter? C'est le personnage qui m'intéresse le plus dans cette histoire, le plus difficile à cerner peut être, même si l'auteur joue beaucoup avec les apparences et nous offre des retournements de situation déstabilisants à souhait. Les intrigues de pouvoir sont lancinantes et sans pitié, dans des décors fantastiques parfaitement imaginés comme cette cour qui fait penser à Versailles, à la fois majestueuse et impitoyable, où la magie renferme bien des pièges. Ce premier tome efficace nous laisse orphelins, impatients de suivre à nouveau cette Ophélie devenue une amie de papier. Espérons que la suite étanchera notre soif, la pression doit être bien grande pour l'auteur.

    Merci à Sophie qui a su me faire lire cette pépite à côté de laquelle j'étais (encore) passée...

     Lauréat du grand concours 1er roman jeunesse RTL / Gallimard jeunesse, ce roman épatant et son auteur sont présentés sur le site de RTL

    Le site "Passe Miroir" de Christelle Dabos

    Les nombreux avis de Lena, Fleur Hana, Ori, Sophie Pilaire, Radicale, Yana saule, Vulcain001, Gaelloubooks, Maia..

    blog littérature jeunesse, blog livres

  • Les éveilleurs, par Pauline Alphen

    Pin it!

    éveilleurs.jpg

    © Hachette 2010, Les éveilleurs tome 1: Salicande

    "Le Vrai Lecteur court tous les risques.

    Celui de savoir ce que les personnages ne savent pas.

    Celui de ne pas savoir ce que savent les personnages.

    Celui de comprendre autre chose que ce que voulait l'auteur.

    Le Vrai Lecteur s'en fiche, il voyage..."

    Première page. J'étais séduite. Déjà.

    Ce qu'il y a de bien aussi avec les copines blogueuses, c'est qu'elles vous prêtent de chouettes livres!!!

    Merci Liliba pour cette découverte ébouriffante, pour ce monde d'ancien et de nouveau, de références et d'originalité, d'aventures et de pensées. Un frère, une soeur, un passé trouble, tabou et dangereux qui refait surface dans une communauté jusque là épargnée, mais riche de potentialités et inévitablement appellée par le destin. Des personnages secondaires savoureux, des connections avec la nature, la spiritualité, les valeurs épiques, le merveilleux.

    J'ai retrouvé dans ces pages des parfums de P.Bottero, des effluves de W.Nicholson, des odeurs qui m'emportent vers l'univers de fiction vif, stimulant et foisonnant qui me plait tant. Je me souviens avoir lu beaucoup de billets élogieux sur ce livre et je me rallie à cet élan général, même si je suis heureuse d'avoir tenté l'aventure en dehors de la vague..et avec l'édition à la belle couverture!! 

    J'ai été happée par ce roman. C'est mon retour à ma boulimie de papier, c'est ma nouvelle drogue. Et ma seconde dose est déjà prête, sur la table de chevet.

     Je ne suis pas prête à me rendormir...je pars pour l'Ailleurs.. 

  • Lecture d'Halloween: 16 lunes, par Kami Garcia et Margaret Stohl

    Pin it!

    16lunes.jpg

    © Black Moon, "Beautiful creatures"

    Pour Halloween, je préfère les sorcières aux vampires. Avant la sortie prochaine du tome 2, je me suis initiée avec bonheur au monde des Enchanteurs avec "16 lunes"..

    "J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver... L’amour sera-t-il plus fort que le destin " bon, ceci est le résumé officiel qu'on trouve sur le site Lecture academy, il joue surtout sur la corde romantique et fait appel à vos coeurs de midinettes, mais ce roman n'est pas que ça, c'est aussi pas mal d'actions, des révélations familiales, des destins à affronter, un passé à déchiffrer, un équilibre bien précaire à conserver entre magie noire et magie blanche...

     C'est pour moi beaucoup plus prenant qu'une certaine histoire de vampire au corps marmoréen. Je trouve ce début de saga (j'ai cru comprendre qu'on en attendait 5 tomes) beaucoup plus soigné, plus travaillé (bien joué, l'écriture à plusieurs quand chacun amène sa spécialité et quand on pense à utiliser la pagination pour symboliser les changements de temps par exemple). J'aime la tonalité historique avec le contexte sudiste pittoresque et le poids écrasant de ses traditions, j'aime le point de vue masculin pour changer même si Ethan manque encore de présence (mais il a des excuses, le pauvre), j'aime la place accordée à la littérature et aux livres, j'aime la tension familiale dans le manoir si envoûtant et les petits moments d'humour distillés par de chouettes personnages secondaires (coup de coeur pour Amma)

    J'aime moins le nombre de tomes à attendre, les quelques longueurs ici et là, les raccourcis dû au style high school et l'inévitable cliché "roméo et juliette dans une bourgade paumée des USA où le temps est pourri", mais peut on vraiment y échapper maintenant?

    Espérons que la suite confirmera la belle étincelle et que cette collection aux couvertures végétales saura se faire une place sous la pleine lune!!

      Et un Mag'à lire spécial à feuilleter sur le phénomène:

    le tome 2 , "17 lunes" sort le 17 novembre, on peut gagner le collier de l'héroïne à cette occasion ici
    Et vous pour Halloween, que lisez-vous? Il y a des challenges en cours, je vous souhaite de belles lectures pour frissonner, sursauter et avoir délicieusement peur!

    halloween.jpg