Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Romans adultes - Page 12

  • Le cœur entre les pages, Shelly King

    Pin it!

    Quand le monde des geeks rencontre celui des librairies d'occasion, ça donne une très jolie histoire pleine de correspondance amoureuse mystérieuse, de librairie à sauver et de chat qui ronronne entre les étagères !

    Lire la suite

  • Rien n'est trop beau, Rona Jaffe

    Pin it!

    riennesttropbeau.png

    ©Le livre de poche août 2012, Jona Raffe

    Publiées en 1958, ces chroniques des rêves et ambitions féminines se lisent encore de nos jours!

    "Sex & The City" n'a rien inventé, c'est bien Jona Raffe qui a la première mis en lumière un groupe de jeunes femmes new-yorkaises qui se donnaient les moyens d'avoir la vie qu'elles voulaient, de choisir une autre issue que l'inévitable mariage et la batterie de cuisine livrée avec. Attirées par les paillettes glamours de New-York, ces filles cherchent une autonomie loin des fourneaux, un revenu à soi, le choix de leur mari, l'indépendance...pour parfois désenchanter très vite. Toute cette liste de quêtes qui allaient devenir les revendications féministes. Inspiré de sa propre expérience et de son interview sur les femmes qui travaillent, cet ouvrage a été adapté au cinéma dès 1959.

     

    the-best-of-everything-movie-poster-751438.jpg

    nomadbookslondon.wordpress.com

    Dans ce roman au parfum vintage, il est facile de s'attacher aux Caroline, April, Barbara ou Mary-Agnes. Le narrateur les suit séparément, mais elles se croisent toutes dans les bureaux des éditions Fabian. Une véritable armée de secrétaires impeccables, manucurées et ponctuelles, souriantes mais aussi accros aux potins, désireuse de choisir l'amour plutôt que les arrangements choisis par les parents, victimes de harcèlement de la part de leur boss et confrontées au plafond de verre dans leurs carrières professionnelles. Dans les bureaux des magazines, la vie de chacune ne reste pas secrète bien longtemps...

     

    Derrière la couverture pin-up, l'intrigue n'est pas révolutionnaire (pour nous, lecteurs actuels, parce qu'à l'époque l'écrire devait déjà être un gros changement); on ne fait que suivre les vies des filles du bureau. Mais on trouve aussi dans ces pages l'énergie d'un féminisme naissant, le tourbillon de fêtes folles, le suranné ou le sulfureux des relations de l'époque, et un charme à la Mad Men, (ci-dessous le clin d'oeil de la série à ce roman): 

    mad-men-best-of-everything.jpg 

    picklemethis.com

    Divertissant et plein de charme, ce roman aux gentilles allures de happy-ends raisonnables et respectables pour certaines n'en reste pas moins édifiant et véridique. Comme autant de chroniques révélatrices d'une époque aux codes archaïques. Parce qu'il passe parfois par la caricature, ce texte doit être replacé dans son contexte, au risque de prendre en pitié ces femmes parfois trop naïves et ingénues (mais d'autres sont de farouches battantes). Lire ce livre pour plonger dans le passé, pour faire le plein de rétro, pour mesurer le parcours et apprécier la liberté. 

    blog littérature jeunesse, blog livres

  • Le sourire des femmes, Nicolas Barreau

    Pin it!

    coup de coeur,feel good

    ©Le Livre de poche janvier 2015, Nicolas Barreau

    coeur_026.gif

    Délicieux roman feel-good; romance pimentée de quiproquos dans la ville lumière des gourmets et des éditeurs

    "À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement."

    Ce livre est un petit bijou! Dans une valse entraînante au tempo romantique, on suit deux héros qui s'attirent et s’éloignent, portées par les rebondissements savoureux, les rendez-vous manqués et le chaos irrésistible de l'amour. Non content de nous livrer une comédie romantique moderne, Nicolas Barreau nous cisèle des personnages hautement attachants (et la galerie secondaire n'est pas en reste, comme ce pittoresque agent littéraire anglais au flegme tout britannique). La magie opère partout, dans les couloirs des éditions Opale, ou dans les cuisines de ce charmant restaurant parisien "Le Temps des cerises", dans lequel on souhaiterait tous s'attabler pour rêver paresseusement en profitant des bonnes assiettes et de charmante compagnie.

    Pétillant et rythmé, ce livre léger mais touchant et subtil fait énormément de bien. A consommer sans modération, et le sourire promis par le titre sera vôtre!

    blog littérature jeunesse, blog livres

  • A un fil, Rainbow Rowell

    Pin it!

    aunfil.PNG

    ©Milady janvier 2015, Rainbow Rowell

    Sauver son couple en modifiant son passé

    Il est comment, le nouveau Rainbow Rowell? J'avais aimé le côté geek et drôle d'" Attachement", l'histoire d'amour poignante d'"Eleanor & Park", j'étais curieuse de découvrir le nouveau titre de Rainbow Rowell, spécialiste des romances qui touchent sans être guimauves, pour adultes ou ados.

    Le pitch est simple: un couple qui bat de l'aile, et un téléphone magique qui permet à l'héroïne de contacter son amoureux des années auparavant, pour peut être réussir à sauver son mariage... revenir en arrière pour changer et réparer ses erreurs, c'est une trouvaille efficace pour une romance!

    "Je n’ai pas envie de rompre avec toi, pas maintenant. Pas ce soir, en tout cas. Ce soir, j’ai envie de faire comme si tout le reste n’existait pas. J’ai envie d’être amoureux de toi."
    Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?
     
    On retrouve dans ce roman des personnages qui nous paraissent vite familiers, tellement l'écriture nous rapproche de leur quotidien et leurs ressentis. Avec une héroïne qui se nomme Georgie Mc Cool, on ne peut s'empêcher de la trouver géniale! J'ai aimé l'ambiance dépeinte, des flash-backs sur leur histoire, à la mélancolie de l'attente de Georgie dans la maison de son enfance. La tension entre Georgie et son mari malgré leur lien fort, leurs deux filles dont lui est plus proche, ce meilleur ami qui partage décidément beaucoup avec elle, Rainbow Rowell sait choisir des sujets. Et les personnages secondaires forment une galerie bariolée passionante.  Le pitch fantastique, à la manière d'un "retour vers le futur" (que l'auteur évoque d'ailleurs) semblait improbable à gérer dans un récit réaliste, mais il passe quand même.
     
    Ceci dit j'ai quand même un sentiment général mitigé. Une certaine déception face à l'héroïne que j'aurais aimé plus courageuse plus tôt et qu'on a parfois envie de secouer (heureusement qu'il y a la fin). Une certaine langueur plane sur ce roman, fidèle au sentiment d'attente, de regrets et à la période hivernale. Je n'étais peut être pas sur le bon rythme.
    Parce que j'avais beaucoup d'attente après mes belles lectures des autres titres de cet auteur, j'ai été légèrement déçue. Mais "à un fil" reste une romance charmante avec une touche de fantastique originale.
     
     
    Les éditions Milady qui publient les textes de Rainbow Rowell

    La couverture en V.O, issue du site officiel de Rainbow Rowell:

    blog littérature jeunesse, blog livres