Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

féminisme

  • Bergères guerrières, A.Fléchais & J.Garnier

    Pin it!

    bd de la semaine,bd du mercredi

    "L'aventure, ce n'est pas que pour les garçons!"

    En avant pour une farouche BD originale, dans laquelle les filles affrontent aventures et mystères sans manquer d'humour !

    Lire la suite

  • La belle camarade de Martine-Marie Muller

    Pin it!

    bellecamarade.gifchez Robert Laffont

     

    Je vous imagine vous étonner d'un nouveau style de lectures chez moi...en fait ce roman qui détonne dans ma PAL m'a été gentiment proposé par les éditions Laffont en partenariat avec Blog o book.

    Dès la réception du livre j'ai été séduite par l'illustration de couverture. Ce roman est une biographie, et le portrait est celui de l'héroïne, Séverine alias Caroline Rémy, une femme au destin enflammé, une journaliste portée par sa passion. Sur la couverture le décor et les habits raffinés tranchent avec la pose et le regard pénétrant de celle que Vallès nommait "sa belle camarade". Déjà, le ton est donné.

    Les premiers chapitres m'ont rapidement charmés, par des descriptions justes, des personnages abordés avec fougue, une atmosphère bien dépeinte de l'effervescence populaire de l'époque. On ne peut que suivre les élans du coeur et de la plume de cette femme fougueuse qui a dompté les barrières sociales et morales, les critiques acerbes de ses détracteurs et qui a su diriger son destin, au détriment peut être de son rôle de mère. J'ai été épatée par cette figure qui croise au fil des pages d'autres plus célèbres encore, comme Sarah Bernhardt ou Zola, et qui nous fait vivre le combat pour le vote des femmes, l'affaire Dreyfus et d'autres événements historiques, par l'oeil de la journaliste engagée.

    C'est peut être justement ce côté fort descriptif et foisonnant des événements qui m'a un peu lassé. J'ai parfois été aussi fatiguée de tant de verve, qui ne propose pas de répit à la lecture. Je ne crois pas avoir lu d'autres livres où les points d'exclamation étaient si présents.

    J'ai en tout cas lu ce roman comme vivait son héroïne, entièrement et sans repos. Il m'a laissé un agréable sentiment d'avoir partagé un destin hors du commun. Et peut être que je serais maintenant moins réticente à lire d'autres choses que des publications jeunesse..