Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coup de coeur - Page 14

  • Eleanor & Park, Rainbow Rowell

    Pin it!

    eleanorpark.png

    ©Pocket jeunesse juin 2014, Rainbow Rowell

    Parce que parfois, le plus grand amour naît d'une place dans le bus et de musique partagée...

    coeur_026.gif

     

    "1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là."

    Je l'ai vu et revu sur de nombreux blogs, ce roman encensé. J'avais mis de côté cette lecture pour mes vacances de noël, et il a enchanté mes heures-d'avant-le-sapin.

    Une ambiance vintage délicieuse avec mille références qui nous replongent dans les années 80. Cette émotion qui pique, des souvenirs de cassettes qu'on enregistre et qu'on s'offre, des titres musicaux qui résonnent en nous. Un contexte encore terriblement d'actualité : harcèlement scolaire, violences familiales, des histoires graves vécues par des ados ordinaires. Et deux héros marginaux que la vie va rapprocher. Eléanor la farouche rousse qui résiste avec ses habits dépareillés, ses rondeurs et son intense détermination. Park le métisse mélomane amateur de comics, délicat et protecteur, révolté et fidèle. Ils s'enflamment d'un amour à la fois grave et naïf, peut être trop entier pour durer. L'amour vrai, le beau et douloureux. Bien sûr c'est un roman jeunesse et il reste simple. Ce n'est pas un essai ni un reportage hyper réaliste sur les ados, mais il fait quand même remonter la pendule et nous nous avons à nouveau 16 ans en tournant les pages.

    J'ai aimé cette écriture qui touche et émeut sans être mièvre, ces personnages modestes et cabossés par la vie qui s'illuminent quand ils se tiennent la main. On a du mal à accepter que le roman se termine.

    Ce n'est pas un hasard si John Green (l'auteur de Nos étoiles contraires, autre magnifique bombe dans la littérature jeunesse) signe l'accroche sur la première de couverture. Ils partagent la plume délicate et puissante des histoires tragiques et merveilleuses.

    La playlist du roman proposée par l'auteur

    Un extrait du livre? c'est

    La couverture uk:

    Cover

     

    La blogosphère a déjà largement applaudi ce titre, avec quelques avis plus tièdes aussi.

    Voir les avis de Twentythreepeonies, leslecturesdececile, lesmotsdemelobricabook, milleetunefrasques, dunebergealautre, danslabibliothequedenoukette, lescarnetsderadicale, plumedecajou, livrementmoncoinlecture, letiroirahistoires, lenvoldepages...

    Les fans art sont très nombreux aussi, deviantart en compte énormément.

    eleanor quote

     blog littérature jeunesse, blog livres

  • Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, Suzanne Hayes & Loretta Nyhan

    Pin it!

    petitesrecettesdebonheur.png

    ©Belfond juin 2014, Hayes & Nyhan

    Une touchante histoire d'amitié en tant de guerre !

    coeur_026.gif

    C'est ma copine Sophie qui m'a convaincue de lire ce roman, et encore une fois, elle a mis en plein dans le mille! Dans ces échanges de lettres entre deux femmes américaines des années 40, on trouve autant d'émotions positives que de témoignages bouleversants. L'espoir, les petits bonheurs quotidiens, la solitude, l'amour et l'amitié, la palette est riche dans les sentiments de celles qui attendent des nouvelles du front! Le tout est écrit avec charme et réalisme poignant.

    "Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s'ennuie. Enceinte, seule avec son fils de deux ans dans sa grande demeure du Massachusetts, la pétillante jeune femme cherche une amie à qui parler.

    À des centaines de kilomètres de là, en Iowa, Rita Vincenzo s'interroge : comment joindre les deux bouts dans un pays rationné ? Comment réconforter la douce Roylene, la fiancée de son fils parti pour le front ? Et, surtout, avec qui partager les angoisses et les joies du quotidien ? 
    Puis un jour, Rita reçoit une lettre d'une inconnue nommée Glory, comme elle épouse de soldat.

    Recettes pour lutter contre la morosité, conseils de jardinage, échange de confidences, de potins de voisinage et de secrets plus intimes... Unies par un inébranlable optimisme, Glory et Rita vont partager une intense complicité épistolaire. Et découvrir que, même dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve toujours un chemin." 

    Comme beaucoup avant moi, cette lecture m'a fait repenser à celle du "Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates", qui traite aussi des liens humains en tant de guerre.

    Bravo pour le sentiment d'authenticité qui se dégage de ces pages! Pour cette splendide amitié qui nous touche!

     Une anecdote frappante au sujet des auteurs: "Rencontrées sur le blog de Loretta, les deux femmes ont fait le pari fou de coécrire une œuvre sans jamais se rencontrer – jusqu'à la publication –, à la manière de leurs personnages?". Pour des blogueuses comme moi, cette info est croustillante..  ;) Elles ont depuis co-écrit un second livre, je suis impatiente de le découvrir!

    La couverture en V.O:

    Picture

     blog littérature jeunesse, blog livres

  • Jane, le renard et moi, Isabelle Arsenault et Fanny Britt

    Pin it!

    coup de coeur, bd du mercredi

    ©La Pastèque éditions 2013, Arsenault et Britt

    Album rétro, intimiste et passionné sur la méchanceté, la différence et l'amitié, sur les couleurs de la vie

    coeur_026.gif

    "Hélène est victime de harcèlement et d’intimidation à son école. Elle trouve alors

    refuge dans le monde de Jane Eyre, le premier roman de Charlotte Brontë."

    Dans ce Québec des années 80, le quotidien d'Hélène est terne et mélancolique, illuminé par petites touches quand elle s'isole dans sa lecture. Quand sa classe part en camp de vacances, c'est un cauchemar pour elle, marginalisée et moquée. Mais par la magie de rencontres, les couleurs vont bientôt revenir dans son histoire. La beauté d'un renard que l'on fuit comme elle, la passion d'une héroïne à qui elle s'identifie ou la chaleur d'une amitié, les rencontres offrent de beaux moments.

    coup de coeur,bd du mercredi

    Avec un travail sur le contraste couleurs tristes de l'isolement / lumineuses lors des rencontres, cet album est un conte universel sur le rejet et l'amitié. Pour les ados comme les adultes, pour ouvrir son esprit à la tolérance et aux couleurs chaudes.

    Les références québécoises ajoutent un charme à l'ensemble, sans gêner la lecture. J'ai adoré, mes élèves l'empruntent sans interruption, eux qui ont l'âge et les préoccupations de l'héroïne.

    coup de coeur,bd du mercredi

    Le blog d'Isabelle Arsenault (source des images)

    La vidéo de Pénélope Bagieu qui présente l'album:


    Jane, le renard et moi - Chronique BD Pénélope... par madmoiZelle

    Un véritable buzz au Québec autour de ce titre, comme le présente Sophielit

    c'est ma participation à la BD du mercredi chez Liratouva2 Mango!

    Logo 1 blog littérature jeunesse, blog livres

  • Les carnets de Cerise T.3: le dernier des cinq trésors, Chamblain & Neyret

    Pin it!

     

    bd du mercredi, coup de coeur

    ©Soleil prod. coll. Métamorphose Chamblain / Neyret

    Mélange de carnet intime et de BD: troisième récit fabuleusement doux et humain des aventures de Cerise !

    coeur_026.gif

    Une héroïne qui a besoin de comprendre le monde pour connaître aussi sa propre histoire. Future écrivain accompagnée de ses amies, elle mène des enquêtes pleine de solidarité, de beauté et de vie. Même si ce n'est pas toujours facile, et que certains secrets sont difficiles à porter. Elle nous ouvre la porte de son quotidien à travers ses carnets de notes d'apprentie-romancière. 

    bd du mercredi,coup de coeur

    ©Soleil prod. coll. Métamorphose Chamblain / Neyret

    "Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes.
    Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux... Cette fois, elle s’intéresse à Sandra... Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors liés à la vie de la jeune femme ? Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années..."

    Dans ce troisième récit qui se passe en hiver, la neige et l'approche de Noël constituent de fabuleux décors pour une enquête délicate pleine d'émotions et de liens. J'adorais les premiers tomes, celui-ci est mon préféré. dans ces récits longs et fouillés, la part belle est faire à l'autonomie et l'intelligence du cœur. Cerise et ses amies grandissent de leurs erreurs et dévorent la vie avec le sourire, c'est un réel plaisir pour le lecteur jeune et moins jeune que de les accompagner un bout de chemin! Dans leur cabane dans les arbres, dans un magnifique atelier de reliure, dans les bois ou au salon près d'une cheminée, l'aventure est douce!

    bd du mercredi,coup de coeur

    ©Soleil prod. coll. Métamorphose Chamblain / Neyret

    On trouve en fin d'album des dessins hommage d'illustrateurs fans.

    La page Facebook d'Aurélie Neyret, son tumblr

    bd du mercredi,coup de coeur

    ©Soleil prod. coll. Métamorphose Chamblain / Neyret

    la page Facebook de Joris Chamblain

    Une interview réalisée pour le tome 2, qui permet de faire la connaissance du malicieux et pétillant duo Neyret / Chamblain:

    c'est ma participation à la BD du mercredi chez Liratouva2 Mango!

    Logo 1

      

     blog littérature jeunesse, blog livres