Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Esther Andersen, T. de Fombelle & Irène Bonacina

Pin it!

estherandersen.png

Pépite lumineuse pour démarrer l'été en beauté et en poésie !

C'est un roman graphique d'une douceur infinie. Il a le parfum des heures estivales qui filent différemment, des peaux salées par la mer, des rencontres qui font battre le cœur, des chevauchées à vélo quand le monde est à portée de guidon.

Avec les dessins si délicats d'Irène Bonacina, comme des petits bijoux ciselés à la façon d'un Sempé, cet album en format à l'italienne est un bonbon.

Avec un texte plein de poésie du maitre Timothée de Fombelle, on laisse les ennuis et la grisaille loin derrière nous, pour respirer l'air de la liberté et des premières amours.

"Les vacances avaient la forme d'un escargot avec la maison au centre, et je faisais des cercles de plus en plus grands pour tenter d'arriver au bord. Et puis un jour, un été, j'y suis arrivé. C'était là et je ne l'avais jamais su. "

Les escapades à vélo du héros, qui se déploient sur ce grand format à travers champs et chemins, sont juste irrésistibles. Ce petit cousin de Raoul Taburin, qui s'adresse au lecteur à la première personne, est un aventurier des jours d'été.  Un chevalier de la petite reine, au moment du Tour de France. La parfaite incarnation des rêves d'aventures, quand on s'installe à l'ombre d'un arbre sans se soucier du temps qui passe, prêt à se laisser surprendre par la plus petite ou la plus grande des surprises. Et quelle surprise, que cette rencontre avec Esther !

Les personnages secondaires sont aussi savoureux. Il y a presque du Tati dans l'air aussi.

BRAVO, MERCI. Cet "Esther Andersen" est assurément un ticket pour plonger dans la parenthèse estivale ! Je le lis à voix haute à ma puce en ce moment le soir, et on se perd avec délice dans les champs, les bord de mer, portées par la plume enchanteresse de Timothée de Fombelle. (son passage préféré reste quand le chien est retrouvé, évidemment ;)   ).

Esther Andersen, Timothée de Fombelle et Irène Bonacina, editions Gallimard jeunesse (juin 2021), 24,90€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ado

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel