Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fraternidad, Thibault Vermot

Pin it!

fraternidad.png

Un roman de cape et d'épée version 2019, un appel au courage, au panache et à la résilience. Inspiré, inspirant....un pavé qui fait redresser la tête !

"Devon du Sud, Angleterre, 2019. Ed Perry est un tocard. C’est l’avis de sa soeur, de sa mère, de Cliff, de Chloé, du lycée.
Mais Ed Perry a un secret. Tous les vendredis soirs, il loue un cheval, déterre son épée et chevauche dans les bruyères. Puis il attend le prochain vendredi soir.
Et puis un jour, il décide d’abandonner une fois pour toutes le désastreux réel.
Et c’est donc ce qu’il s’emploie à faire : monter son propre gang de rêveurs venus des quatre coins d’Europe, dans un envol de chapeaux à plumes, de masques et de rapières !"

Alors voilà, Thibault Vermot: grâce à vous le modèle du héros trouve un nouveau souffle en se tournant vers le passé. Grâce à vous on redécouvre la beauté des idéaux partagés, la force d'une conviction qu'on défend malgré tout, le sublime d'un engagement. Vous nous offrez une pauvre chenille pitoyable qui se construit un cocon sous les toits pour mieux déployer ses ailes et rassembler les audacieux et les rêveurs. Il nous surprend, il nous secoue. Et il en est de même pour ses acolytes, qui rendent les étiquettes obsolètes, qui illustrent à leur manière la même volonté de "changer soi-même pour faire changer les choses". Aux côtés d'Ed qui manie la langue aussi subtilement que l'épée, on voudrait rejoindre la fraternité, tous pour un et un pour tous. Don Quichotte, Cyrano et D'Artagnan réunis pour dénoncer les injustices, les manipulations et autres bassesses du monde moderne. Un panache 2.0.

J'ai été attendrie par ce gentil fou des premiers chapitres aux rêves anachroniques. J'ai même espéré une faille spatio-temporelle pour l'envoyer à son époque de cœur et abréger son calvaire. Au fil des pages, j'ai compris que l'auteur devait avoir pour lui d'autres ambitions: l'éprouver pour mieux le faire entrer ensuite dans la lumière. J'ai laissé de côté la vraisemblance et le terre-à-terre, je me suis laissée emporter. Quand Ed prend la décision de se réaliser totalement en assumant ses idéaux, quand il trouve une alliée aussi farouche et lumineuse que lui, quand la romance s'en mêle, l'aventure est lancée: bruyante, brillante et épique !

Entre moments de relooking-aménagement de combles en repaire, élans utopico-lyriques, rocambolesque délirant et actions de bravoure flamboyantes, l'auteur prend soin de dépeindre en décor de fond de ce roman-opéra une société moderne qui s'assombrit, qui restreint, qui étouffe. La lumière des héros n'en devient que plus indispensable. De là à inviter les lecteurs à ouvrir les yeux, le souffle se transmettra vite, j'espère !

Tibo Bérard, éditeur de la collection Exprim' chez Sarbacane nous avait mis l'eau à la bouche :"Une aventure dumasienne truculente, sonore, électrique, gourmande, un roman-monstre plein de panache, conjuguant morceaux de bravoure stylistique (parfois versifiés), délires scéniques (oh, la traversée de la Manche de nuit en voilier ) et personnages taillés à la rapière."  D'accord, Tibo, tu as gagné...encore..

Bon, entre nous, les deux Tib', vous nous préparez une suite, forcément, non? Parce qu'il y a quasi un goût de trop peu à la fin. Allez, ce serait bien trop cruel de nous abandonner maintenant, on a presque pris notre carte au club d'escrime pour la rentrée....

Fraternidad, Thibault Vermot, Editions Sarbacane, (21 août 2019), 613p. 18€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel