Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écologie - Page 5

  • Vous pouvez sauver la planète de Jacquie Wines

    Pin it!

    sauverplanete.jpg © Gründ

    Les documentaires traitant de l'écologie se sont multipliés ces dernières années et l'édition jeunesse n'est pas en reste.

    Celui-ci présente 101 astuces réalisables au quotidien par des ados pour modifier leur comportement et prendre conscience de l'enjeu du développement durable. Les astuces sont illustrées par un trait moderne et des personnages sympathiques, elles sont regroupées dans sept chapitres : la maison, le jardin, les courses, le recyclage, la pollution, les espèces et la transmission du message. Il est imprimé sur du papier issu de forêts durablement gérées.

    J'ai beaucoup aimé le choix de présentation de ce livre (encarts, dessins en noir et blanc, notes punaisées, listes à afficher sur différents endroits de la maison...). Sa mise en page est pratique . Les documentaires jeunesse que je connaissais traitant du sujet étaient parfois illustrés de dessins plus "mignons" qui avaient pour effet de n'attirer que de jeunes ados. Il me semble que celui-ci peut plaire à un plus large public. Bien sûr la quantité d'infos est considérable et il faut parfois prendre du recul sur certaines affirmations. Je pense en effet qu'on ne peut pas tout changer du jour au lendemain, que certains points du livre doivent être expliqués, voire débattus et que face à ce recueil pour jeunes mais néanmoins engagé chacun doit choisir les gestes qu'il veut adopter en connaissance de cause et les multiplier petit à petit, prendre ce recueil d'un seul tenant serait aussi décourageant.(pour des adultes comme pour des ados, nous ne devenons pas "supergreen" du jour au lendemain!..)

    Dans l'ensemble ce documentaire me plait beaucoup et je le recommanderais pour ces infos chiffrées comme pour ces petits gestes à adopter...

    A lire pour agir


    et pour d'autres astuces vertes sur Internet:

    ecolo.png


  • Océania d'Hélène Montardre

    Pin it!

    oceania.jpg

    chez Rageot

    ©Rageot

    Je viens de refermer le troisième et dernier tome de cette série, elle sera l'objet de ma première note.

    D'abord, j'ai rencontré l'auteur de ce roman. Et si d'habitude je suis plutôt du style "non, je ne veux pas gâcher le mythe", ou "l'oeuvre d'abord, le créateur ensuite" ou d'autres maximes plus ou moins convaincantes, là je m'incline et me contredis avec plaisir. Une personne charmante, ouverte et fort sympa, qui aurait pu pourtant être détestable vu l'organisation assez catastrophique de la rencontre (en étant juste spectatrice j'avais honte pour eux). Je n'avais rien lu d'elle et le temps a passé avant que je ne mette la main sur Océania, mais en finissant ce livre, je suis heureuse d'avoir pu croiser la souriante créatrice de ce bel ouvrage!

    Ensuite le livre. Ou les livres plutôt. Le premier lu dans un train, le second sur la plage bretonne, le troisième ce week end au coin du feu. E pourtant toujours le même enchantement. Les éditions Rageot qui décidément trouvent des perles en héroic fantasy (voir le génial Pierre Botterro) vous diraient : "Dans un futur proche, le réchauffement climatique et la montée des eaux bouleversent la face du monde. L’avenir de l’humanité dépend de rares scientifiques éparpillés à la surface de la planète et de quelques résistants réunis autour de Flavia, une jeune fille qui communique avec les oiseaux.", moi ce serait plutôt: ces livres sont pour tous ceux qui veulent embarquer sur les mers, ceux qui veulent faire bouger les choses en matière de conscience écologique, ceux qui ont la fibre scientifique ou ceux qui aiment les histoires d'amitié et d'amour. Un casting de persos attachants, des descriptions de paysages dignes de Faut pas rêver et des rebondissements à souhait.

    Bref, une belle trilogie, à lire pour supporter le passage à l'automne avec du baume au coeur!