Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les fantômes d'Issa, Estelle-Sarah Bulle

Pin it!

lesfantomesdissa.png

"Son secret, elle le cache si bien qu'il ne sort que la nuit".

Superbe roman à découvrir sur le sentiment de culpabilité !

coeur_026.gif

Court roman marquant, subtil et poignant, sur les blessures enfouies de l'enfance, les dégâts des culpabilités injustifiées. Mais aussi sur la puissance cathartique de l'écrit, dans un journal ou à travers des lectures salvatrices. J'ai beaucoup aimé ce livre, qui a su me ravir, me surprendre, me toucher. J'aime ces romans qui voient les personnages évoluer loin du manichéisme facile. Issa se débat dans les filets de ses souvenirs étouffants, elle se ferme aux autres. Mais quand l'ouverture apparaît, elle peut alors redécouvrir son vécu, son entourage, déconstruire sa mémoire défaillante pour mieux avancer.

Et quelle couverture ! (quand je pense à toutes ces anciennes pépites horriblement affublées de 1ères de couvertures catastrophiques dans cette collection pourtant géniale, je me réjouis absolument de cette nouvelle vague graphique!).

"Il y a des secrets qu'on s’empresse de répéter, même si on a promis le contraire. Et puis il y en a d’autres qui poussent dans un jardin tellement secret qu'on ne veut pas les partager. C’est le cas d’Issa. Son secret, elle le cache si bien qu'il ne sort que la nuit, quand des cauchemars la réveillent en sursaut malgré la petite lampe allumée près du lit. Que faire ? Bien sûr, Issa devrait se confier, mais à qui ? Pas à ses parents – ils mourraient de honte. À des amis, alors ? Mais s’ils ne comprenaient pas... Reste son journal. Maintenant qu'elle a 12 ans, Issa peut revenir en arrière et tout écrire. Peut-être que coucher son cauchemar sur le papier le fera diminuer dans sa tête ?"

C'était un des romans de la jolie aventure "Mes premières 68 jeunesse", merci pour la découverte !

logomespremieres68jeunesse.png

Les fantômes d'Issa, Estelle-Sarah Bulle, Ecole des loisirs (janvier 2020), 12,50€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

  • On n'évoque plus le sentiment de culpabilité au collège . Par peur d'être démodé ? ou parce que il est très complexe et tient à la fois de l'éducation et de la personnalité ?certains jeunes semblent d'ailleurs en être dépourvus. et pourtant..je pense que ce livre alléchant a toute sa place au collège.

  • je trouve aussi qu'on devrait plus souvent mettre des mots sur les émotions, et les évoquer, pour les petits comme pour les plus grands ;)

Écrire un commentaire

Optionnel