Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le test, Sophie Adriansen

Pin it!

letest.png

Se retrouver enceinte à 16 ans, même de son grand amour...c'est la plongée directe dans un monde de questions.

J'aime beaucoup la plume de Sophie Adriansen. En adulte ou en jeunesse, elle a un don indéniable pour l'écriture ciselée de l'intime. Dans ce nouveau roman, elle nous invite avec une délicate franchise à accompagner Madeleine qui se découvre enceinte à 16 ans à peine.

"Madeleine est-elle tombée enceinte en n'ayant fait l'amour qu'une seule fois ? Et que va-t-il se passer ensuite ?"Je tourne le robinet et je fais couler l'eau pour le bain. Je programme mon téléphone pour qu'il sonne dans huit minutes. J'ai besoin de huit minutes pour enregistrer ce que je viens de voir. Je disparais sous l'eau. Deux barres. Comme deux personnes dans ce corps. Brusque bifurcation à gauche. Il fallait bien que ça m'arrive.Je suis gauchère. Et je suis enceinte." Madeleine, seize ans, doit faire face et prendre une décision. Mais comment, et laquelle ? Et Ulysse qui était si amoureux d'elle.."

La grossesse à l'adolescence, c'est un sujet sensible qui a déjà été porté par de jolis films (Juno), ou de jolis textes pour ados (La décision). Ici, Sophie Adriansen propose un éclairage fin et direct à la fois.

La solitude de Madeleine qui vit dans un monde doré mais sans attention, son idylle avec Ulysse qui se fracasse à l'annonce de la grossesse, son refuge dans les profondeurs de la plongée comme une parenthèse signalée par des pages bleues... l'autrice soigne son contexte, on se sent proche de l'héroïne, aspirée par ce qu'elle vit et ressent. Elle subit pourtant la découverte de sa grossesse comme un revers terrible, qui accentue sa marginalisation, qui l'écrase de doutes.

Sa meilleure amie a une vision terriblement naïve de la grossesse (c'est tellement vrai auprès de nos ados, qui sont aveuglées par les séries américaines d'ados enceintes et les envies de jouer à la poupée). Ses parents se sont depuis longtemps éloignés des préoccupations de leur fille. Seules quelques figures semblent remarquer son malaise. (et c'est une jolie réflexion sur l'attention aux autres).

La visite au planning familial, les rumeurs, l'intervention sur la sexualité dans le cadre scolaire, les projections de Madeleine, le réalisme est au rendez-vous. Jusque dans son dénouement que je ne divulgacherai pas ici, mais qui signe bien la patte de l'autrice: sans concession, loin de la guimauve, forte et juste à la fois.

Bref, à découvrir et faire découvrir, sans aucun doute.

Le test, Sophie Adriansen, éditions Magnard ( 10 octobre 2019), 248p., 14,90€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel