Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je n'existe plus, Béatrice Bottet

Pin it!

jenexisteplus.png

Armance disparaît peu à peu...

une seule solution pour sauver son existence: voyager dans le passé !

De la SF, un compte à rebours avant de s'effacer complètement, des bonds dans l'Histoire, et une petite romance au passage....voilà de quoi donner un roman d'anticipation attractif !

Béatrice Bottet est pour moi une référence en romans historiques pour la jeunesse, avec sa touche fantastique particulière et son talent pour les ambiances, elle m'a déjà plusieurs fois embarquée dans ses récits comme "Pénélope Green", et bien d'autres.

Ici s'ajoute une dose de science-fiction, pour un nouvel exercice, mais les bonds spatio-temporels permettent toujours de passionnants bonds historiques.

"Ça y est, le compte à rebours est lancé pour Armance : plus les heures passent, plus elle devient transparente aux yeux de tous !
Sauf à ceux de son fidèle associé, Al, avec qui elle a monté une agence de recherche spatio-temporelle. Pour rester en état "d'existence certaine", Armance devra retourner dans le passé pour corriger l'erreur qui a provoqué sa disparition. Mais avec des concurrents jaloux qui lui mettent des bâtons dans les roues, le tâche va s'avérer particulièrement compliquée..."

sf,voyage dans le temps

source image: éditions Scrinéo

J'ai peut-être mis davantage de temps à accrocher à l'histoire que pour d'autres romans de la même autrice. Je pense que les nombreuses explications du contexte SF ont un peu alourdi le propos. Mais un fois campé, le décor laisse enfin la place à l'action, et à cette course pour éviter l'oubli. Je pense que ce récit est accessible aux plus jeunes ados, agréable et efficace, avec ses intrigues et rebondissements, sa belle idée d'agence de recherches spatio-temporelles avec des détectives de l'Histoire. ça aurait peut-être même mérité d'être davantage développé à mon goût, laissant une impression de trop peu. Mais peut-être pourra-t-on revoir le duo un jour dans une nouvelle aventure, qui sait?

Je n'existe plus, Béatrice Bottet, éditions Scrinéo (avril 2019), 280p. 12,90€

Blog littérature jeunesse, blog livres, blog lecture, blog livres ados, blog livres parentalité

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel